Posts Tagged With 'POI'

Tirer le bilan

Posted on décembre 05, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Tirer le bilan

La réaction ratifie les ordonnances sous les applaudissements

Le 28 novembre, les députés LREM, Constructifs et la grande majorité du groupe LR votaient à l’Assemblée nationale, par 463 voix pour contre 74, la ratification des ordonnances. L’annonce des résultats a été applaudie debout par cette majorité réactionnaire, célébrant une victoire pour la bourgeoisie. Pour les travailleurs, c’est une nouvelle défaite, après celle subie en 2016 sur la première loi Travail imposée par Hollande, Valls et El Khomri, prémisse des ordonnances de Macron, Philippe, Pénicaud.

1936-1938 : la coalition de Front populaire empêche la classe ouvrière de prendre le pouvoir en France

Posted on juillet 15, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
1936-1938 : la coalition de Front populaire empêche la classe ouvrière de prendre le pouvoir en France

Depuis 1936, les partis ouvriers bourgeois ne cessent de seriner aux masses que le gouvernement de Front populaire était leur gouvernement, que c’est à lui que l’on doit les « avancées » sociales obtenues en 1936 et qu’il faut recommencer. Rien n’est plus faux .

Ainsi, le 1er mai, Cambadélis avait déposé, en levant le poing, une gerbe à la statue de Blum : « Léon Blum c’est la gauche unie, la gauche qui agit ! ». Le Premier secrétaire du PS a comparé Hollande à Blum et dénoncé ceux qui divisent « la gauche ».

Quelques semaines plus tard, le 37e congrès du PCF se prononce pour la formation d’un nouveau « Front populaire et citoyen, à la fois fait de mobilisations sociales, de constructions citoyennes et d’alliance avec des courants transformateurs et réformistes prêts à agir pour un projet de transformation sociale ».

Alors que la chambre de Front populaire élue en avril-mai 1936 a voté en juillet 1940 les pleins pouvoirs à Pétain, le Parti radical ayant repris dès 1938 toutes les conquêtes obtenues par la grève générale de 1936, d’ailleurs absentes du programme du Front populaire.

51e congrès de la CGT, 18 au 22 avril

Posted on mai 18, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
51e congrès de la CGT, 18 au 22 avril

La CGT est, devant la CFDT, la première centrale du syndicalisme français divisé, minoritaire chez les salariés et de plus en plus dépendant du financement par l’État bourgeois.

Historiquement, la CGT a été construite comme un syndicat révolutionnaire. Mais son appareil anarchiste est devenu une bureaucratie liée au capitalisme, à la bourgeoisie française et à son État voici un siècle. La direction Jouhaux a soutenu la guerre impérialiste de la France en 1914 [voir Révolution communiste n° 8]. Ensuite, la bureaucratie « réformiste » dirigée par Jouhaux a exclu les militants révolutionnaires regroupés dans et autour du Parti communiste quand il était révolutionnaire et s’inspirait de Lénine et de Trotsky. Quand le PCF a été stalinisé et est devenu lui aussi social-patriote, les deux fractions se sont réconciliées pour faire cesser la grève générale en 1936, pour reconstruire le capitalisme et l’État bourgeois en 1945. La guerre froide a conduit en 1947 à la scission délibérée de la minorité anticommuniste FO, laissant la majorité de la CGT aux mains du PCF.

Les racines de la crise du POI

Posted on septembre 23, 2015  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
Les racines de la crise du POI

(Version espagnole / Versión española)

Probablement Marx dirait de ces messieurs ce que Heine disait de ses imitateurs : j’ai semé des dragons et j’ai récolté des puces. (Friedrich Engels, Lettre à Paul Lafargue, 27 août 1890)

Sur le cadavre de la 4e Internationale

Le Parti ouvrier indépendant (POI) est plongé depuis le printemps dans une crise qui met aux prises deux fractions. Son éclatement en deux organisations distinctes, se réclamant toutes deux du POI, est aujourd’hui consommé. Les lecteurs d’Informations ouvrières, le journal du POI, n’ont rien su des positions politiques qui s’affrontent. D’ailleurs, le site du POI est « en travaux » depuis des mois et celui de l’hebdomadaire n’est plus alimenté depuis début juillet 2015.

Le 23e congrès de FO, février 2015

Posted on mars 15, 2015  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
Le 23e congrès de FO, février 2015

La France se caractérise par un émiettement syndical incroyable, puisqu’il existe actuellement 8 confédérations de salariés : CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, UNSA, Solidaires, CNT, sans parler d’organisations syndicales autonomes comme la FSU dont l’effectif est plus important que celui de plusieurs des confédérations.

Lettre aux organisations ouvrières qui se prononcent contre l’union nationale

Posted on janvier 11, 2015  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Lettre aux organisations ouvrières qui se prononcent contre l'union nationale

groupe marxiste internationaliste
section française du collectif révolution permanente

Date : 11 janvier 2015

Pour : AL, ARS, CR, FA, GCPOR, gR, GR, GLC, GSI, LTF, LO, OCL, OCML-VP, NPA, PCOF, POI, VdT…

Copie : Claire, CCR4, Militant, Prométhée…

Objet : Déclaration commune contre l’union nationale

Chers camarades,

L’attentat contre Charlie Hebdo constitue un événement important. Le mouvement ouvrier doit défendre la liberté de la presse et la création artistique. En aucun cas, il ne doit subordonner la classe ouvrière à la bourgeoisie et à ses institutions, comme le font aujourd’hui toutes les directions syndicales (CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) ainsi que les partis sociaux-patriotes (PS, PCF, PdG).