Lettre aux organisations ouvrières qui se prononcent contre l’union nationale

Twitter Facebook

groupe marxiste internationaliste
section française du collectif révolution permanente

Date : 11 janvier 2015

Pour : AL, ARS, CR, FA, GCPOR, gR, GR, GLC, GSI, LTF, LO, OCL, OCML-VP, NPA, PCOF, POI, VdT…

Copie : Claire, CCR4, Militant, Prométhée…

Objet : Déclaration commune contre l’union nationale

Chers camarades,

L’attentat contre Charlie Hebdo constitue un événement important. Le mouvement ouvrier doit défendre la liberté de la presse et la création artistique. En aucun cas, il ne doit subordonner la classe ouvrière à la bourgeoisie et à ses institutions, comme le font aujourd’hui toutes les directions syndicales (CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) ainsi que les partis sociaux-patriotes (PS, PCF, PdG).

D’une part, la fiction de « l’union nationale » masque la responsabilité de notre propre bourgeoisie, de notre propre impérialisme, de son État ; d’autre part, cela légitime le renforcement de l’appareil contre-révolutionnaire de l’État bourgeois.

Dans ces conditions, il nous semble indispensable que toutes les organisations ouvrières qui défendent l’internationalisme et l’indépendance de la classe ouvrière prennent une position commune pour :

  1. Condamner les attentats contre le journal anticlérical et l’épicerie casher
  2. Défendre les libertés démocratiques au profit des travailleurs de ce pays et des autres, en particulier contre l’État bourgeois « démocratique »
  3. Rejeter l’union nationale avec la bourgeoisie française qui a toujours recouru au terrorisme contre les pays dominés et son prolétariat.

Une telle position commune aurait un retentissement national, et aussi international, bien au-delà de l’audience habituelle de chacune des organisations et ouvrira la voie de rapprochements pour regrouper l’avant-garde dans un parti ouvrier communiste et international. Seule une perspective de révolution socialiste mondiale peut permettre de combattre et d’éradiquer l’islamisme, ici et surtout ailleurs.

Faites nous savoir au plus vite à l’adresse électronique ci-dessous si vous envisagez de le faire et, dans ce cas, transmettez cette proposition aux organisations que nous aurions oubliées et qui seraient susceptibles de s’y associer.

Fraternellement,

Direction nationale du GMI
groupe.marxiste.inter@gmail.com