Posts Tagged With 'CFDT'

Pétition Pour le retrait des ordonnances contre le travail

Posted on septembre 06, 2017  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés

Version pdf

Version word

Retrait des ordonnances contre le travail !

Les ordonnances contre le travail de Macron et de son gouvernement, c’est :
Les contrats de « chantier » ou de « projet » étendu à toutes les branches, contre les CDI.
Des accords à la main du patron dans les entreprises de moins de 50 salariés, sans les syndicats, avalisés par referendum.

Macron – Philippe : une politique pour la bourgeoisie française au pas de charge !

Posted on juillet 29, 2017  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Macron - Philippe : une politique pour la bourgeoisie française au pas de charge !

Macron et LREM au pouvoir : ni un raz-de-marée, ni un plébiscite

Pour le second tour de l’élection présidentielle, les partis réformistes PS et PCF, la quasi-totalité des appareils syndicaux avaient appelé à voter Macron contre Le Pen, faisant mine, comme en 2002, de vouloir combattre le danger fascisant en attachant le mouvement ouvrier derrière le candidat de la bourgeoisie. Macron l’a emporté haut la main, avec cependant plus de 34 % d’abstention et de votes blancs et nuls. L’opération d’union nationale a donc un peu moins bien fonctionné qu’en 2002 pour l’élection de Chirac qui obtenait alors plus de 82 % des voix avec une participation de près de 80 %.

Aucune négociation des attaques ! Retrait du projet d’ordonnance !

Posted on juillet 08, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Aucune négociation des attaques ! Retrait du projet d’ordonnance !

Lire le tract au format pdf

Malgré l’abstention massive, le nouveau président de la 5e République a obtenu une large majorité à l’Assemblée nationale avec 308 députés sur 577 pour son parti, LREM. Le gouvernement Macron-Philippe mène, tambour battant une politique dictée par les organisations patronales CPME et le Medef, l’état-major de l’armée et des grands groupes capitalistes français.

Courant juin, Macron a prolongé l’état d’urgence instauré par son prédécesseur et son gouvernement vient de présenter un projet de loi « antiterroriste » qui le rendrait permanent. Sa visite le 2 juillet à Bamako avait pour but de parrainer une nouvelle coalition militaire entre 5 pays du Sahel pour soutenir l’intervention militaire française. De leur côté, le Premier ministre Philippe et celui des comptes publics Darmarin, tous deux ex-LR, ont profité du rapport de la Cour des comptes pour annoncer le gel du point d’indice des travailleurs de la fonction publique et rétabli le jour de carence Sarkozy-Fillon.

Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Posted on août 08, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Gouverner sous le capitalisme, c’est gouverner pour le capitalisme

Dans le cadre du capitalisme, il est possible de participer aux élections et même aux organes législatifs, mais le parti ouvrier, s’il est fidèle à ses principes, est un parti d’opposition. Participer au pouvoir exécutif se fait toujours au compte de la classe dominante.

Il y a une différence essentielle entre les corps législatifs et le gouvernement d’un État bourgeois. Lorsque, au parlement, les élus ouvriers ne réussissent pas à faire triompher leurs revendications, ils peuvent, tout au moins, continuer la lutte en persistant dans une attitude d’opposition. Le gouvernement, par contre, qui a pour tâche l’exécution des lois, l’action, n’a pas de place, dans ses cadres, pour une opposition de principes ; il doit agir constamment et par chacun de ses organes ; il doit, par conséquent, même lorsqu’il est formé de membres de différents partis, comme le sont en France depuis quelques années les ministères mixtes, avoir constamment une base de principes communs qui lui donne la possibilité d’agir, c’est-à-dire la base de l’ordre existant, autrement dit, la base de l’État bourgeois… (Rosa Luxemburg, Question de tactique, juillet 1899)

Martinez, Mailly, appelez à la grève générale !

Posted on mai 26, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Martinez, Mailly, appelez à la grève générale !

Lire le tract au format PDF

(Version espagnole/Versión española)

Depuis 3 mois, des millions de travailleurs et d’étudiants exigent le retrait pur et simple du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri qui permet de contourner entreprise par entreprise les dernières limites légales et des conventions collectives de branche à l’exploitation et au licenciement. Mais le gouvernement PS-PRG s’obstine au parlement et réprime les jeunes et les travailleurs en grève.

Les serviteurs du capital et les briseurs de grève que sont Hollande, Valls et Cazeneuve peuvent le faire parce qu’ils comptent sur le calendrier des examens et surtout sur l’attitude des chefs syndicaux qui refusent d’appeler à la grève générale, à la grève tous ensemble jusqu’au retrait du projet.

Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Boycott de sa mise au point !

Posted on mars 06, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Boycott de sa mise au point !

Lire le tract au format PDF

Le capital, pour redresser le taux de profit, s’acharne à anéantir les conquêtes antérieures et toute entrave à l’exploitation. C’est le sens des exigences émises par sept organisations patronales le 11 janvier, auxquelles Hollande a répondu favorablement une semaine plus tard, et auxquelles le rapport remis le 25 janvier par l’ancien ministre Badinter cédait en affirmant que « des limitations aux libertés et les droits fondamentaux de la personne peuvent être justifiées par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise » (article 1er).

Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Pas touche aux chômeurs !

Posted on février 23, 2016  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Pas touche aux chômeurs !

Lire le tract au format PDF

Le capital, pour redresser le taux de profit, s’acharne à anéantir les conquêtes antérieures et toute entrave à l’exploitation. C’est le sens des exigences émises par sept organisations patronales le 11 janvier, auxquelles Hollande a répondu favorablement une semaine plus tard, et auxquelles le rapport remis le 25 janvier par l’ancien ministre Badinter cédait en affirmant que « des limitations aux libertés et les droits fondamentaux de la personne peuvent être justifiées par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise » (article 1er).

La précarité généralisée : un rêve du patronat que le gouvernement veut rendre réel

Posted on janvier 16, 2016  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
La précarité généralisée : un rêve du patronat que le gouvernement veut rendre réel

Aiguillonnés par le retour des crises capitalistes (1973), les gouvernements de tous les pays avancés entreprennent de précariser le travail, en même temps qu’ils démantèlent la protection sociale. Pour cela, ils s’appuient sur les partis réformistes et sur les bureaucraties syndicales, en profitant de la démoralisation mondiale causée par la restauration du capitalisme en Europe de l’est, en URSS et en Chine (1989-1992).

Motion du courant Front Unique au bureau national de la FSU

Posted on novembre 30, 2015  by admin  in Non classé   Commentaires fermés

Bureau national de la FSU du 30 novembre :
Le représentant Front Unique est intervenu pour que la FSU exige :

  • la levée immédiate de l’état d’urgence
  • le maintien des libertés démocratiques (droit de réunion, de manifestation,…)

Ce lundi 30 novembre se tenait le Bureau national de la FSU, première instance délibérative à se réunir depuis l’adoption à l’Assemblée nationale de la prolongation de l’état d’urgence. Voici l’intervention de notre représentant :

Un tournant politique

Posted on novembre 29, 2015  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Un tournant politique

La population paie le prix des guerres de la bourgeoisie française

Le 13 novembre, trois commandos surarmés de Français et de Belges, au compte de l’État islamique-Daech (la plupart d’anciens délinquants devenus des fanatiques), ont attaqué une salle de concert (où ils ont d’abord tiré à l’arme automatique sur les spectateurs au rez-de-chaussée, en tuant d’emblée et en achevant plusieurs dizaines, avant de prendre une vingtaine d’otages à l’étage), des terrasses de cafés et de restaurants (causant plusieurs dizaines d’autres victimes) et un stade de football (attentat qui a échoué).