Tract distribué dans la manifestation du SPO/ Autriche le 1er mai

Twitter Facebook

(Version allemande / Deutsch version)

Arrêter la réaction grâce au socialisme ! Ils veulent retourner en arrière, nous voulons aller de l’avant ! Ils tremblent devant l’avenir, nous voulons le construire !

Le combat contre les chiens de la réaction ne sera pas gagné avec des bulletins de vote. Il sera déterminant dans les usines, les quartiers et les villages. Militantes et militants du SPO, combattez pour un changement de politique de votre parti ! Le SPO doit rompre avec la bourgeoisie !

Les syndicats de salariés doivent renouer avec leurs tâches fondamentales, la défense des intérêts fondamentaux des travailleurs, indépendamment de leur religion ou de leur nationalité.

Du travail pour tous et pour que les travailleuses et les travailleurs réfugiés aient la possibilité de vivre dignement et qu’ils ne soient pas surexploités pour empêcher que les capitalistes ne fassent pression sur les salaires des autres travailleurs : réduction de la journée de travail compensée par des impôts progressifs sur les revenus des riches et des très riches.

Contre les « décrets lois » ! Ils ont déjà une fois frayé la voie au fascisme ! Ouverture des frontières : pas pour le capital et les possédants mais pour les victimes des guerres impérialistes, les victimes de l’exploitation et des islamo-fascistes !

Du travail pour tous : travaux publics pour construire des logements à loyer réglementé et des infrastructures pour le bien-être des travailleurs et des jeunes !

Du travail pour tous : de l’argent pour plus de personnel dans les crèches, les écoles, les universités, les hôpitaux, les services sociaux. Une société ne peut jamais avoir trop de professeurs, de soignants ou de médecins !

Pour un enseignement gratuit et de qualité ! Pour une santé gratuite et de qualité ! Création de centres de jeunes autogérés et personnel qualifié pour soutenir les jeunes dans la vie en les respectant.

Pour de vrais impôts sur les riches, aucun impôt qui frappe directement les masses (TVA, taxes sur les carburants …) ! Réduction des impôts sur les auto-entrepreneurs dont le statut n’est souvent qu’une forme cachée de travail salarié !

Ouverture des livres de comptes !

Les comités de salariés doivent contrôler – avec l’aide de comptables choisis par les travailleurs et responsables devant eux- si les prélèvements et les impôts sont correctement payés !

Expropriation des entreprises soit disant non rentables sous le contrôle des travailleurs !

Suppression du système d’imposition qui permet aux groupes capitalistes de tricher en réduisant leurs impôts, en compensant les profits d’une entreprise par les pertes d’une autre !

Augmentation des taxes foncières pour l’immobilier de luxe !

Introduction d’un impôt sur les héritages supérieurs à un million d’euros !

Abrogation de la « réforme des retraites » de 2004 ! Abaissement de l’âge de départ en retraite pour les femmes et les hommes à 60 ans !

Contre la restriction des libertés démocratiques ! Contre la surveillance policière des données numériques et téléphoniques sans contrôle judiciaire, contre la légalisation des agents secrets dans les organisations politiques et sociales ! Contre l’article 278 (« antiterroriste ») !

Pour la séparation complète de la religion et de l’État ! Pas un centime pour l’éducation cléricale ! Prêtres, imams, cléricaux et religieux, hors des écoles ! Liberté pour les pratiques religieuses financées par les contributions privées des croyants et des communautés religieuses respectives !

Comités d’autodéfense communs à tout le mouvement ouvrier contre les attaques des bandes fascistes contre les migrantes et les migrants !

En nous préoccupant immédiatement de l’ensemble des problèmes sociaux et politiques nous pouvons arrêter l’offensive réactionnaire. Nous les révolutionnaires disons : vous devez renverser votre direction actuelle. Les dirigeants sont tellement liés au système capitaliste qu’ils ne feront pas le chemin avec nous. Combattons ensemble, indépendamment de notre affiliation politique ou syndicale, pour les intérêts des travailleurs ! Cela signifie pour nous en dernière instance le combat pour la chute de ce système dans lequel une petite classe sociale s’enrichit au détriment de la majorité, et le combat pour le socialisme.

26 avril 2016

Gruppe Klassenkampf [Groupe Lutte de classe]