Catalogne : les élections régionales du 14 février 2021 (IKC/État espagnol)

Twitter Facebook


Cs Citoyens parti bourgeois espagnoliste
JxCat Ensemble pour la Catalogne parti bourgeois indépendantiste
PDeCAT Parti démocrate européen catalan parti bourgeois indépendantiste
ERC Gauche républicaine de Catalogne parti bourgeois indépendantiste
PSC-PSOE Parti des socialistes de Catalogne parti réformiste
UP Unis, nous pouvons coalition réformiste
CUP Candidature d’unité populaire parti petit-bourgeois indépendantiste
PP Parti populaire parti bourgeois espagnoliste
Vox Voix parti bourgeois fascistes

5,6 millions électeurs inscrits dans la communauté autonome de Catalogne étaient appelés aux urnes le 14 février pour renouveler leur Parlement régional. La participation a été historiquement faible (53,55 %), probablement par crainte de la pandémie qui a frappé fortement la région.

Ensemble, les partis indépendantistes totalisent 50,75 % des votes. Cette augmentation vient pour seulement un point aux partis bourgeoise indépendantistes (ERC, Justsxcat, PdCat). La CUP, qui se réclame de la classe ouvrière et du socialisme, a monté à 6,68 %, sans pour autant atteindre son score de 2015 (8,2 %).

Le PSC-PSOE a obtenu 9 points de plus qu’en 2017, avec 23,02 %. C’est le parti en tête dans le cadre des régionales mais avec un pourcentage analogue à ceux obtenus en Catalogne lors des élections générales [législatives de tout l’État espagnol]. L’augmentation est peut-être due au choix comme tête de liste du ministre de la santé en poste durant la pandémie, très médiatique, avec une personnalité posée et rassurante.

Podemos (UP) se maintient à environ 7 %, la moitié de ce qu’il obtenait aux élections générales précédentes.

La droite nationaliste espagnole (PP-Ciudadanos-Vox) perd au total, par rapport aux régionales de 2015, 12,5 %. Au total, ces partis totalisent 17 % alors que, d’habitude, cela tourne autour de 20 %.

La chute est surtout due à Ciudadanos qui en 2015 arrivait en tête avec 25 % des voix. Maintenant, il s’est effondré à 5,57%, un processus qui semble général dans toute l’Espagne.

De son côté, le PP n’a que 3,8 % des votes.

Vox a 7,69 % des suffrages, un pourcentage important en Catalogne. Cela lui permet une entrée significative au parlement avec 11 sièges. Il a crû de 1,4 points depuis les élections de 2019. Il faut rappeler que, lors de cette consultation, il atteignait 15 % à l’échelle de l’État espagnol.

Finalement, on s’attend à la formation d’un gouvernement indépendantiste bourgeois avec l’appui indispensable des élus de la CUP. C’est devenu l’habitude.

Quoi qu’il en soit, les résultats ridicules du PP et de Ciudadanos ont aggravé la grave crise politique qui se prolonge dans chacun de ces partis.

17 février 2021

Internaciema Kolektivista Cirklo/Espagne

(traduction du GMI)