Posts Tagged With 'FO'

La véritable riposte générale, la véritable convergence des luttes, c’est la grève générale pour vaincre Macron

Posted on septembre 26, 2017  by admin  in Slide   Commentaires fermés
La véritable riposte générale, la véritable convergence des luttes, c’est la grève générale pour vaincre Macron

Les conquêtes sociales arrachées par l’armement du peuple (1944-1945) et par la grève générale (1936, 1968) sont démantelés par les gouvernements successifs depuis les crises capitalistes mondiales de 1973 et de 2008. En ce qui concerne le droit du travail, à chacune des quinze contre-réformes, le patron fait encore plus la loi ; les licenciements sont de plus en plus faciles. Il en est de même dans les pays voisins : Danemark, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Allemagne…

Pétition Pour le retrait des ordonnances contre le travail

Posted on septembre 06, 2017  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés

Version pdf

Version word

Retrait des ordonnances contre le travail !

Les ordonnances contre le travail de Macron et de son gouvernement, c’est :
Les contrats de « chantier » ou de « projet » étendu à toutes les branches, contre les CDI.
Des accords à la main du patron dans les entreprises de moins de 50 salariés, sans les syndicats, avalisés par referendum.

Retrait des ordonnances contre le travail !

Posted on septembre 05, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Retrait des ordonnances contre le travail !

Lire le tract au format pdf

Le candidat Macron, ancien banquier et ancien ministre de Hollande, l’avait promis aux patrons. Le gouvernement de l’ex-LR Philippe l’avait annoncé dès sa constitution. Les partis LREM, LR et MoDem ont autorisé le gouvernement à le faire. Les « partenaires sociaux » l’ont négocié pendant trois mois (50 réunions !) avec la ministre du Travail Pénicaud qui vient de l’état-major des groupes capitalistes Danone, Dassault et Orange.

Macron – Philippe : une politique pour la bourgeoisie française au pas de charge !

Posted on juillet 29, 2017  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Macron - Philippe : une politique pour la bourgeoisie française au pas de charge !

Macron et LREM au pouvoir : ni un raz-de-marée, ni un plébiscite

Pour le second tour de l’élection présidentielle, les partis réformistes PS et PCF, la quasi-totalité des appareils syndicaux avaient appelé à voter Macron contre Le Pen, faisant mine, comme en 2002, de vouloir combattre le danger fascisant en attachant le mouvement ouvrier derrière le candidat de la bourgeoisie. Macron l’a emporté haut la main, avec cependant plus de 34 % d’abstention et de votes blancs et nuls. L’opération d’union nationale a donc un peu moins bien fonctionné qu’en 2002 pour l’élection de Chirac qui obtenait alors plus de 82 % des voix avec une participation de près de 80 %.

Aucune négociation des attaques ! Retrait du projet d’ordonnance !

Posted on juillet 08, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Aucune négociation des attaques ! Retrait du projet d’ordonnance !

Lire le tract au format pdf

Malgré l’abstention massive, le nouveau président de la 5e République a obtenu une large majorité à l’Assemblée nationale avec 308 députés sur 577 pour son parti, LREM. Le gouvernement Macron-Philippe mène, tambour battant une politique dictée par les organisations patronales CPME et le Medef, l’état-major de l’armée et des grands groupes capitalistes français.

Courant juin, Macron a prolongé l’état d’urgence instauré par son prédécesseur et son gouvernement vient de présenter un projet de loi « antiterroriste » qui le rendrait permanent. Sa visite le 2 juillet à Bamako avait pour but de parrainer une nouvelle coalition militaire entre 5 pays du Sahel pour soutenir l’intervention militaire française. De leur côté, le Premier ministre Philippe et celui des comptes publics Darmarin, tous deux ex-LR, ont profité du rapport de la Cour des comptes pour annoncer le gel du point d’indice des travailleurs de la fonction publique et rétabli le jour de carence Sarkozy-Fillon.

Justice pour Théo L !

Posted on février 21, 2017  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
Justice pour Théo L !

Lire le tract au format PDF

(Anglais/English) 

(Portugais/Português)
Le jeudi 2 février, à 16 h 53, quatre policiers contrôlent un groupe de jeunes d’Aulnay-sous-Bois. Théo L., éducateur de quartier, s’approche. Les quatre policiers l’arrêtent, lui tiennent des propos racistes (il est noir) et le violent avec une arme de service. Cela vient après des décennies de contrôles au faciès dans le métro et les quartiers populaires, l’assassinat d’un militant écologiste, la répression violente des piquets de grève et des jeunes manifestant contre la loi travail.

Les policiers bafouent leur légalité et le gouvernement « socialiste  » leur cède

Posted on novembre 13, 2016  by admin  in Slide   Commentaires fermés
Les policiers bafouent leur légalité et le gouvernement « socialiste  » leur cède

Depuis le début d’octobre, des manifestations de policiers se déroulent sans autorisation. Bien que le nombre de manifestants soit faible (environ 3 000 sur l’ensemble du pays), ce que les médias ont appelé la « grogne des policiers » est grosse de dangers pour la classe ouvrière.

L’armée permanente et la police sont les principaux instruments de la force du pouvoir d’État. (Lénine, L’État et la Révolution, août 1917)

Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Posted on août 08, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Gouverner sous le capitalisme, c’est gouverner pour le capitalisme

Dans le cadre du capitalisme, il est possible de participer aux élections et même aux organes législatifs, mais le parti ouvrier, s’il est fidèle à ses principes, est un parti d’opposition. Participer au pouvoir exécutif se fait toujours au compte de la classe dominante.

Il y a une différence essentielle entre les corps législatifs et le gouvernement d’un État bourgeois. Lorsque, au parlement, les élus ouvriers ne réussissent pas à faire triompher leurs revendications, ils peuvent, tout au moins, continuer la lutte en persistant dans une attitude d’opposition. Le gouvernement, par contre, qui a pour tâche l’exécution des lois, l’action, n’a pas de place, dans ses cadres, pour une opposition de principes ; il doit agir constamment et par chacun de ses organes ; il doit, par conséquent, même lorsqu’il est formé de membres de différents partis, comme le sont en France depuis quelques années les ministères mixtes, avoir constamment une base de principes communs qui lui donne la possibilité d’agir, c’est-à-dire la base de l’ordre existant, autrement dit, la base de l’État bourgeois… (Rosa Luxemburg, Question de tactique, juillet 1899)

Seule la grève générale peut vaincre le gouvernement

Posted on juin 21, 2016  by admin  in Publications, Slide   Commentaires fermés
Seule la grève générale peut vaincre le gouvernement

Lire le tract au format PDF

Le gouvernement franchit un pas supplémentaire

Le 14 juin, au moins 500 000 manifestants ont défilé à Paris, venus également de province, s’ajoutant aux manifestations dans de nombreuses villes. Malgré ce neuvième appel à une journée d’action (après les 9 mars, 31 mars, 9 avril, 28 avril, 12 mai, 17 mai, 19 mai, 26 mai) sans plus de perspective que les précédentes, ce sont encore d’imposants cortèges qui se sont rassemblés sur le mot d’ordre de retrait total de la loi El Khomri.

Cependant le gouvernement a immédiatement réaffirmé le soir même qu’il ne reculerait pas d’un pouce. Pourquoi le ferait-il ? Après la trahison ouverte de la CFDT, après le recul de la direction de l’UNEF contre un plat de lentilles, les directions syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires ont déclenché des grèves reconductibles par secteurs, voire par sites, laissant les travailleurs s’épuiser dans des combats isolés, sans jamais ouvrir la perspective de la grève générale pour vaincre le gouvernement.

Journées d’action à répétition et blocages dispersés ou grève générale ?

Posted on mai 25, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Journées d’action à répétition et blocages dispersés ou grève générale ?

La dispersion des luttes

Le 16 mai, les routiers, craignant à juste titre la baisse de la rémunération de leurs heures supplémentaires avec la loi El Khomri, ont entamé à l’appel de la CGT une semaine de grève. À la SNCF, après un mouvement de grève chaque mercredi et jeudi contre la remise en cause des statuts, voilà maintenant que la CGT rejointe par la CFDT et l’UNSA a lancé un mot d’ordre de grève reconductible à partir du 31 mai tandis que SUD a déposé un préavis courant jusqu’au… 11 juillet. Dans l’aviation civile, les personnels sont appelés à la grève du 3 au 5 juin contre la baisse des effectifs et pour la défense des régimes indemnitaires. À la RATP, la CGT appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin pour l’augmentation des salaires. Le 23 mai, les 8 raffineries du pays étaient plus ou moins touchées par la grève à l’initiative essentiellement de la CGT pour le retrait de la loi El Khomri et environ 25 % des dépôts de carburant étaient bloqués. La CGT appelle à la grève le 25 mai les travailleurs des 19 centrales nucléaires. Il y a des grèves, mais il n’y a pas la grève !