Posts Tagged With 'grèves'

Mai 68 (1) : La grève générale est venue de loin

Posted on mars 27, 2018  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Mai 68 (1) : La grève générale est venue de loin

En France, l’année 1968 a vu dix millions de travailleurs contester l’exploitation capitaliste et bousculer les bureaucraties (PCF, SFIO, CGT, de FO, de la CFTC-CFDT…) qui les tenaient depuis plus de 20 ans dans les limites des élections et des grèves tournantes ou d’une journée.

Un demi-siècle après, le soulèvement de la jeunesse et la grève générale suscitent toujours dans ce pays la peur et la haine de la bourgeoisie, ce qu’expriment sans fard ses politiciens (Le Pen, Sarkozy…) pour qui Mai 68 fut une attaque contre l’ordre établi et contre la France. Les intellectuels de la classe dominante, plus sophistiqués mais pas moins réactionnaires (Gilles Lipovetski, Luc Ferry, Alain Renaut, Pierre Manent, Bérénice Levet, Jean-Claude Michéa…), l’accusent d’être une simple farce qui a retardé le discrédit du marxisme, engendré l’individualisme, accru l’oppression des femmes, préparé le terrorisme, etc. Pour atténuer et discréditer l’événement historique, tout ce monde reçoit le renfort de quelques acteurs de l’époque (Pascal Bruckner, Bernard-Henri Lévy, André Glucksman, Daniel Cohn-Bendit, Henri Weber, Romain Goupil…) revenus du « gauchisme » de leur jeunesse et ralliés au capitalisme.

Revolución Permanente (Pérou) : En avant pour de grandes conquêtes, pour la classe ouvrière et le peuple

Posted on juin 28, 2015  by admin  in Collectif révolution permanente, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Revolución Permanente (Pérou) : En avant pour de grandes conquêtes, pour la classe ouvrière et le peuple

(Version espagnole / versión española)

Les grandes luttes d’exploités sont de retour. Une série de syndicats d’entreprise combatifs, quelques provinces et régions, les prolétariats agricole et minier, les secteurs jeunes radicalisés, ont affronté le patronat et l’Etat, ouvrant ainsi une nouvelle période de montée révolutionnaire. Dans le même temps, le président Humala et son Partido Nacionalista Peruano (Parti nationaliste péruvien) ont continué à massacrer les militants ouvriers et populaires, comme l’avaient fait tous ses prédécesseurs.

Égypte : la classe ouvrière face à la junte militaire

Posted on novembre 15, 2013  by admin  in Publications, Révolution communiste   No Comments »

Près de trois ans après la chute de Moubarak et malgré tous ses efforts pour préserver son appareil d’État contre la classe ouvrière qui ne cesse de combattre, la bourgeoisie égyptienne ne parvient toujours pas à stabiliser la situation, c’est-à-dire à faire refluer le mouvement des masses afin de rétablir les conditions d’exploitation « normales » de la force de travail.

Dès le début du soulèvement de la jeunesse, rapidement rejointe par les travailleurs, en janvier-février 2011, l’armée a pris le pouvoir. Mais la junte n’a pu casser la montée ouvrière en interdisant les grèves et en déchaînant la répression contre la jeunesse. Les grèves de masse ont déferlé dans tous les secteurs (transports, métallurgie, enseignement, médecine, etc.) et dans le même temps se sont constituées des organisations syndicales refusant la tutelle du gouvernement. Partout les travailleurs se sont organisés pour chasser les « petits Moubarak », c’est-à-dire les défenseurs de l’ancien régime qui s’appuient sur le patronat et l’ancien appareil d’État entièrement préservé.