Posts Tagged With 'France'

Sans la grève générale, la classe ouvrière ne peut pas vaincre Macron

Posted on juin 07, 2018  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
Sans la grève générale, la classe ouvrière ne peut pas vaincre Macron
La reprise économique n’a pas conduit à la fin des coups et à l’atténuation de l’exploitation. Le gouvernement Macron-Philippe a supprimé l’ISF sur le patrimoine financier, a limité et unifié à 30 % l’impôt sur le capital, va réduire l’impôt sur les sociétés de huit points d’ici à 2022 (à 25 %), a plafonné les indemnités pour licenciement abusif, augmenté la CSG sur les pensions…

Le capitalisme et le transport ferroviaire en France

Posted on juin 04, 2018  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
Le capitalisme et le transport ferroviaire en France

2018 : pourquoi tant de haine ? comment tant de morgue ?

Le président Macron, le gouvernement Philippe, la ministre Borne, la majorité LREM-Modem de l’Assemblée nationale et la majorité LR-UDI du Sénat ont entrepris de disloquer un secteur combatif du prolétariat, et, accessoirement, d’ouvrir davantage le rail au profit. Le « projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire » liquide le statut, ouvre le transport de passagers par rail à la concurrence, transformant la SNCF en société anonyme.

1948 : FO scissionne de la CGT

Posted on mai 30, 2018  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
1948 : FO scissionne de la CGT
1948 scission réactionnaire de la CGT

La CFDT, la CFTC et Solidaires sont issus du « syndicalisme chrétien » orchestré par l’Église catholique contre la lutte de classe. La CGT, FO, l’UNSA et la FSU ont pour origine lointaine la CGT. Celle-ci fut fondée, à l’écart de l’Internationale ouvrière, par une variété d’anarchisme qui s’était éloignée de la doctrine de Proudhon qui était hostile au travail des femmes, aux grèves et au syndicalisme.

Le congrès de FO tiraillé entre Berger et Martinez

Posted on mai 30, 2018  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
Le congrès de FO tiraillé entre Berger et Martinez
Le 24e congrès de FO, troisième confédération syndicale derrière la CGT et la CFDT, s’est tenu à Lille du 23 au 27 avril 2018, à un moment où les étudiants et les cheminots tentaient de s’opposer à la politique du gouvernement Macron-Philippe. Ce congrès, à la différence du précédent de 2015 [voir Révolution communiste n° 10], s’est tenu dans une ambiance tendue.

Mai 68 (2) Le soulèvement de la jeunesse

Posted on mai 20, 2018  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
Mai 68 (2)  Le soulèvement de la jeunesse
L’étudiant a aidé l’ouvrier ; l’ouvrier doit venir en aide à l’étudiant. LénineLa massification de l’enseignement secondaire et dans une moindre mesure de l’enseignement supérieur est la base objective des luttes étudiantes des années 1960 qui, quoique dépendant de la lutte entre les classes fondamentales, présentent une certaine autonomie [voir Révolution communiste n° 28].

Macron poursuit son offensive grâce aux directions syndicales

Posted on avril 04, 2018  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Macron poursuit son offensive grâce aux directions syndicales

(Version turque / Türk versiyonu)

Coup sur coup

En un an, la présidence Macron, la majorité LREM à l’Assemblée et le gouvernement Philippe ont porté des coups à la classe ouvrière et aux libertés : ordonnances contre le droit du travail, budget d’austérité, intégration de l’état d’urgence à la loi, persécution des migrants, fiscalité amicale pour les « entrepreneurs », augmentation de la CSG, renforcement de l’appareil répressif, gel des salaires des fonctionnaires, encadrement des chômeurs, financement du lancement d’entreprises par l’UNEDIC…

Le 26 mars, le gouvernement (par le biais de la ministre du travail Pénicaud) a autorisé le licenciement pour « faute grave » de Gaël Quirante, responsable syndical SUD des Hauts de Seine, demandé depuis 2010 par le groupe La Poste et jusqu’alors refusé par l’inspection du travail.

Ces reculs et ces défaites ont été infligés en comptant sur la complaisance des directions syndicales qui ont accepté de discuter de toutes les attaques, des partis « réformistes » (LFI, PCF…) qui avalisent la légitimité du gouvernement et des organisations semi-réformistes (LO, NPA, POID, AL…) qui soutiennent les bureaucrates syndicaux et accusent les travailleurs de léthargie et d’inertie.

Mai 68 (1) : La grève générale est venue de loin

Posted on mars 27, 2018  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Mai 68 (1) : La grève générale est venue de loin

En France, l’année 1968 a vu dix millions de travailleurs contester l’exploitation capitaliste et bousculer les bureaucraties (PCF, SFIO, CGT, de FO, de la CFTC-CFDT…) qui les tenaient depuis plus de 20 ans dans les limites des élections et des grèves tournantes ou d’une journée.

Un demi-siècle après, le soulèvement de la jeunesse et la grève générale suscitent toujours dans ce pays la peur et la haine de la bourgeoisie, ce qu’expriment sans fard ses politiciens (Le Pen, Sarkozy…) pour qui Mai 68 fut une attaque contre l’ordre établi et contre la France. Les intellectuels de la classe dominante, plus sophistiqués mais pas moins réactionnaires (Gilles Lipovetski, Luc Ferry, Alain Renaut, Pierre Manent, Bérénice Levet, Jean-Claude Michéa…), l’accusent d’être une simple farce qui a retardé le discrédit du marxisme, engendré l’individualisme, accru l’oppression des femmes, préparé le terrorisme, etc. Pour atténuer et discréditer l’événement historique, tout ce monde reçoit le renfort de quelques acteurs de l’époque (Pascal Bruckner, Bernard-Henri Lévy, André Glucksman, Daniel Cohn-Bendit, Henri Weber, Romain Goupil…) revenus du « gauchisme » de leur jeunesse et ralliés au capitalisme.

Dirigeants syndicaux, boycottez toute concertation du plan contre les fonctionnaires !

Posted on février 23, 2018  by admin  in Slide   Commentaires fermés
Dirigeants syndicaux, boycottez toute concertation du plan contre les fonctionnaires !

Lire le tract au format PDF

Le gouvernement a mené une attaque frontale contre les salariés du privé avec les ordonnances de flexibilité et de précarisation. Il a favorisé le capital et défavorisé le travail avec les budgets 2018 de l’État et de la sécurité sociale. Il fait vivre dans la terreur des dizaines de milliers de travailleurs sans papiers. Il introduit la sélection à l’université. Il mène une offensive contre les chômeurs, les cheminots et les fonctionnaires. Il prépare une nouvelle attaque contre la retraite.

Retrait du projet de loi « Asile et immigration » !

Posted on février 14, 2018  by admin  in Slide   Commentaires fermés
Retrait du projet de loi « Asile et immigration » !

Lire le tract au format PDF

Des papiers pour tous, tout de suite !

L’État français, depuis la crise économique mondiale de 1973-1974, a cessé d’inciter à l’immigration économique et a restreint l’accueil des réfugiés. Le résultat n’est pas la fin de l’immigration, qui est impossible, mais la terreur permanente pour les travailleurs qui sont sans papier, leur surexploitation, ainsi que la division et l’affaiblissement de l’ensemble de la classe ouvrière.

La décennie 2000 a marqué un durcissement, incarné notamment par l’arrivée de Sarkozy au ministère de l’Intérieur en 2002. Il a instauré une « politique du chiffre », avec un durcissement des conditions d’obtention d’un titre de séjour et de l’accès à la nationalité française.

Les exigences croissantes de l’appareil répressif de l’État

Posted on janvier 30, 2018  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Les exigences croissantes de l’appareil répressif de l’État
Macron passe pour moderne, alors qu’il ne fait que rejouer le sabre et le goupillon. Non seulement il a adressé des « voeux aux autorités religieuses », mais il y a glissé des attaques à la Sarkozy contre la laïcité, pourtant bien incomplète (la 5e République finance les établissements d’enseignement catholiques et le clergé d’Alsace et de Moselle). L’austérité budgétaire est épargnée au coeur de l’État bourgeois : police, armée, prisons, tribunaux… avec l’approbation du PS, du PCF et de LFI [voir Révolution communiste n° 26].