Posts Tagged With 'école'

Le budget 2018 de l’État

Posted on décembre 01, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Le budget 2018 de l’État

Entre 20 et 80 milliards d’euros de fraude par an

Un des mythes prônés par la classe dominante est que l’État est neutre et que tous les citoyens contribuent à ses dépenses en fonction de leur capacité.

L’enquête internationale de plusieurs journaux (« Paradise Papers ») a permis de mieux connaître l’étendue de l’évasion fiscale. D’après les calculs de l’économiste français Gabriel Zucman, professeur à l’université de Berkeley (États-Unis), 350 milliards d’euros échappent chaque année aux administrations fiscales. Ces pertes se chiffrent à 100 milliards de dollars par an pour les pays dominés (un tiers de ce montant suffirait à lui seul pour financer les soins de santé essentiels de leur population et éviter 8 millions de morts par an), 120 milliards d’euros pour l’Union européenne dont 20 milliards pour la France. Selon SUD-Finances publiques, la fraude fiscale et sociale en France représente au bas mot entre 60 et 80 milliards d’euros par an (alors que le déficit budgétaire de l’État était de 70 milliards d’euros en 2016).

Abrogation de toutes les lois de la « refondation » de l’école par Hollande !

Posted on mai 19, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Abrogation de toutes les lois de la « refondation » de l’école par Hollande !

2012 -2016 : la promesse du recrutement dans l’Éducation nationale

En 2012, la promesse électorale de rétablir une partie des 80 000 postes supprimés par Sarkozy dans l’Éducation nationale avait séduit nombre d’enseignants.

Officiellement, les deux gouvernements Hollande successifs ont embauché plus de 46 000 personnes dans l’Éducation nationale. Ce nombre inclut les postes du privé payés sur fonds publics : 750 supplémentaires rien qu’en 2016 (Projet de loi des finances Éducation 2016, p. 15). Alors que le nombre d’élèves augmente, la plupart des nouveaux professeurs sont encore en formation et les départs en retraite sont toujours importants. De nombreuses classes restent surchargées (en moyenne de 25 élèves par classe) et, en particulier dans les quartiers populaires, les absents ne sont pas remplacés.