La classe ouvrière relève la tête en Iran

Publié le 12 janvier 2018 
La classe ouvrière relève la tête en Iran

(Version allemande / Deutsch version)

(Version anglaise / English version)

(Version espagnole / Version española)

(Version turque / Türk versiyonu)

Du 28 décembre au 5 janvier, des dizaines de milliers de travailleurs et de jeunes ont, malgré des risques importants, défilé dans de nombreuses villes d’Iran. Ouvriers, employés, chômeurs, paysans et étudiants ont réclamé l’amélioration de leur situation économique et ont défié le régime despotique de la bourgeoisie islamiste.

Le régime est issu de la contre-révolution de 1979-1981

En 1978, une révolution prolétarienne commence en Iran.

Zimbabwe : révolution de palais sous influence chinoise

Publié le 03 janvier 2018 
Zimbabwe : révolution de palais sous influence chinoise

Le 14 novembre 2017, l’armée a pris le contrôle des rues d’Hararé, capitale du Zimbabwe, et séquestré le président Robert Mugabe (93 ans) dans sa propre résidence. Le 21 novembre, ce dernier annonçait sa démission pour devancer la procédure de destitution lancée contre lui par Emmerson Mnangagwa. Dirigeant du parti ZANU-PF (Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique), tout comme Mugabe, Mnangagwa, après avoir été nommé à la tête du comité central du parti, devenait président par intérim le 22 novembre, en attendant la tenue d’élections en 2018, où il s’affirme comme le grand favori.

Canada : la politique opportuniste de SA au Québec

Publié le 27 décembre 2017 
Canada : la politique opportuniste de SA au Québec

La lubie réformiste de la campagne pour les 15 dollars de l’heure

Depuis l’automne 2015 au Québec, il y a une campagne intense en faveur de l’augmentation du salaire minimum à 15$/heure. Cette campagne a été initiée par le groupe Alternative socialiste (AS), qui est la section québécoise du Comité pour une internationale ouvrière (CIO). Il a réussi à rallier quelques syndicats et groupes communautaires (1).

Trump, Netanyahou, bas les pattes devant Jérusalem !

Publié le 22 décembre 2017 
Trump, Netanyahou, bas les pattes devant Jérusalem !

(Version anglaise / English version)

(Version espagnole / Versión española)

Où mènent les accords d’Oslo

Après avoir dénoncé le 17 juillet l’accord avec l’Iran, le président américain Trump a annoncé le 6 décembre qu’il allait transférer l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Autrement dit, la principale puissance du monde a reconnu officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Le Premier ministre israélien Netanyahou a salué un « jour historique ». Israël a conquis totalement Jérusalem en 1967. Depuis, méthodiquement, l’État sioniste persécute et chasse la population arabe de la partie est de la ville, tout en favorisant la colonisation hébreue qu’il poursuit aussi en Cisjordanie.

En défense du droit à l’autodétermination de la Catalogne

Publié le 19 décembre 2017 
En défense du droit à l’autodétermination de la Catalogne

(Version catalane / Versió en català)

(Version espagnole / Versión española)

Dehors les forces de répression du gouvernement de la monarchie

Pour une République ouvrière

Le 1er octobre, le peuple catalan, malgré une formidable campagne de répression préventive de l’État espagnol, a imposé la tenue d’un référendum. Malgré les violences policières et la confiscation des urnes et des bulletins de votes, plus de deux millions de personnes (sur un total de cinq) se sont exprimées en votant oui à la question « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant sous la forme d’une république ? ».

Le mandat des urnes quasi inaccessibles et de la rue est très clair : la population catalane s’est mobilisée principalement pour défendre son droit de décider démocratiquement de son propre destin, contre l’interdiction de la consultation et la répression de la monarchie espagnole.

Persécution accrue des migrants : tribune collective de 413 organisations syndicales et humanitaires

Publié le 18 décembre 2017 
Persécution accrue des migrants : tribune collective de 413 organisations syndicales et humanitaires

L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui

A l’occasion de la journée mondiale des migrants, 413 organisations affirment qu’elles sont « fermement décidées à promouvoir un changement radical qui mette un terme à ces politiques migratoires aux conséquences humaines dramatiques ». Et qu’elles veulent « faire ressortir des revendications communes et des propositions concrètes pour une autre politique migratoire, respectueuse des droits fondamentaux ».

Pérou : à bas le gouvernement et le congrès !

Publié le 15 décembre 2017 
Pérou : à bas le gouvernement et le congrès !

(Version espagnole / Version española)

La corruption séculaire de la bourgeoisie péruvienne – de ses hommes d’affaires, de ses politiciens, de ses juges, de ses militaires, de sa police, de ses journalistes, de ses présidents d’université, de ses prélats, etc. – a commencée à être révélée au cours de ces derniers jours. Le fil de l’écheveau a dû être tiré depuis l’étranger, ce qui donne un indice du scandaleux règne de l’impunité au Pérou.

Tirer le bilan

Publié le 05 décembre 2017 
Tirer le bilan

La réaction ratifie les ordonnances sous les applaudissements

Le 28 novembre, les députés LREM, Constructifs et la grande majorité du groupe LR votaient à l’Assemblée nationale, par 463 voix pour contre 74, la ratification des ordonnances. L’annonce des résultats a été applaudie debout par cette majorité réactionnaire, célébrant une victoire pour la bourgeoisie. Pour les travailleurs, c’est une nouvelle défaite, après celle subie en 2016 sur la première loi Travail imposée par Hollande, Valls et El Khomri, prémisse des ordonnances de Macron, Philippe, Pénicaud.

Catalogne : une nation opprimée au sein de l’Europe « démocratique »

Publié le 03 décembre 2017 
Catalogne : une nation opprimée au sein de l’Europe « démocratique »

La Catalogne révolutionnaire, pour ainsi dire la grande banlieue ouvrière de l’Espagne, a, jusqu’à maintenant, toujours été opprimée par de fortes concentrations de troupes, comme Bonaparte et Thiers opprimèrent Paris et Lyon. C’est pourquoi les Catalans ont réclamé la division de l’Espagne en États fédéraux à administration autonome. Si l’armée disparaît, la principale raison de cette exigence disparaît ; l’autonomie pourra fondamentalement s’obtenir sans la destruction réactionnaire de l’unité nationale. (Friedrich Engels, La République en Espagne, 1er mars 1873)

Roumanie : mobilisation ouvrière contre la baisse des salaires

Publié le 03 décembre 2017 
Roumanie : mobilisation ouvrière contre la baisse des salaires

Le salaire brut minimum atteint à peine 322 euros (février 2017) et le salaire net moyen est de 488 euros ; la Roumanie a le deuxième coût horaire le plus bas en Europe (après la Bulgarie). Les pensions de retraite dépassent tout juste 200 euros, les différenciations dans l’accès aux soins s’accroissent au détriment des pauvres. Le taux de chômage, qui était assez bas avant la dernière crise capitaliste mondiale, a augmenté depuis 2008 pour atteindre 6,7 % en 2016, 20 % chez les jeunes. Avec 40 % de la population sous le seuil de pauvreté, la Roumanie reste l’un des pays les plus pauvres de l’UE.