L’idéologie orthodoxe de l’impérialisme russe

Publié le 27 novembre 2015 
L'idéologie orthodoxe de l’impérialisme russe

(Version russe / Русская версия)

Celle qui se présente comme « L’Église orthodoxe du Patriarcat de Moscou » (EPM) a démontré encore une fois qu’elle n’est pas une organisation religieuse mais un « fonctionnalisme » idéologique d’un régime bureaucratique-bourgeois.

D’où vient l’islamo-fascisme ?

Publié le 24 novembre 2015 
D’où vient l’islamo-fascisme ?

Les impérialismes occidentaux ont précipité le Proche-Orient dans la barbarie

La colonisation sioniste se poursuit en Palestine. Les monarchies absolues d’Arabie, du Koweït, du Qatar, des EAU, de Bahreïn, ainsi que la théocratie anachronique d’Iran, sont toujours en place. La charia s’étend. Plusieurs États d’Afrique du Nord et d’Asie de l’Ouest se sont effondrés : Irak, Syrie, Libye, Yémen…

Les guerres et les bombardements, les persécutions des minorités nationales et religieuses, le renforcement de l’oppression des femmes et le totalitarisme s’expliquent d’abord par le sous-développement, la domination impérialiste, les interventions militaires des États-Unis et de leurs alliés, les rivalités entre ceux-ci et le nouvel impérialisme russe, le conflit entre les puissances régionales (Iran, Arabie saoudite, Turquie…).

Cinéma : Une histoire de fou, de Robert Guédigiuan

Publié le 22 novembre 2015 
Cinéma : Une histoire de fou, de Robert Guédigiuan

Le réalisateur Robert Guédiguian, d’origine arménienne a pour habitude de filmer la classe ouvrière, souvent à Marseille (Marius et Jeannette, Marie-Jo et ses deux amours, Au fil d’Ariane…), dans son quotidien, dans ses luttes. Son dernier film rend hommage au combat des masses arméniennes, cent ans précisément après le génocide perpétré par l’État turc qui a exterminé 1 500 000 personnes (les deux tiers de la population arménienne).

Élections régionales : contre l’état d’urgence et l’union nationale, vote pour les listes Lutte ouvrière

Publié le 22 novembre 2015 
Élections régionales : contre l’état d’urgence et l’union nationale, vote pour les listes Lutte ouvrière

En 2010, les listes de type Front populaire alliant les partis ouvriers traditionnelles (PS, PCF) avec divers partis bourgeois avaient emporté 22 régions sur les 25. Suite à la réforme territoriale votée le 20 novembre 2014, les 22 régions de métropole sont passées à 13.

La politique de soutien sans faille au capitalisme poursuivie depuis 2012 par Hollande et ses gouvernements a écœuré les travailleurs et les jeunes qui s’apprêtaient à s’abstenir en masse, comme aux européennes et aux municipales précédentes. Les partis LR et UDI, qui présentent des listes communes dans toutes les régions, se frottaient déjà les mains tandis que le FN se voyait promis par les sondages une ou deux régions.

1915 : la Conférence internationale de Zimmerwald

Publié le 20 novembre 2015 
1915 : la Conférence internationale de Zimmerwald

Une initiative de pacifistes

Face à la guerre impérialiste et malgré la paralysie du Bureau socialiste international (BSI, l’organe de l’Internationale ouvrière entre les congrès), le parti italien (PSI), en concertation avec le parti suisse (SPS/PSS), tente d’organiser une conférence des partis socialistes. Le PSI persévère dans l’hostilité à la guerre quand l’Italie y entre en mai 1915 [voir Révolution communiste n° 10]. Le SPS intervient dans un État neutre, la Suisse, mais n’est pas si différent de ceux qui ont rallié l’union sacrée dans les pays belligérants.

Adresse du congrès du syndicat CGT du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes

Publié le 20 novembre 2015 

réunis les19 et 20 Novembre 2015 à la Fédération Santé et Action Sociale et à la Confédération CGT

Le 9 ème congrès du syndicat CGT du CHGR des19 et 20 novembre 2015 a discuté des points communs dans les établissements de santé concernant l’application des mesures d’austérité qui se trouvent dans la loi Bachelot et dans le projet de loi Touraine qui vise :

Le droit aux études remis en cause

Publié le 15 novembre 2015 
Le droit aux études remis en cause


D’un côté, le gouvernement affiche un objectif de 60 % de diplômés du supérieur d’ici 2025 – le chiffre est aujourd’hui de 44 % –, soit trois millions d’étudiants ; de l’autre, il limite fortement ses financements à l’enseignement supérieur public. Les personnels sont de plus en plus précarisés et les étudiants sont confrontés à une grave remise en cause de leur droit aux études. Les universités publiques en France subissent de plein fouet ce que les personnels et les étudiants avaient compris en 2007 et en 2009 lorsqu’ils ont tenté d’affronter le gouvernement contre la loi LRU, à savoir un appauvrissement généralisé.

COP21 : pour maîtriser le climat, il faut renverser le capitalisme

Publié le 15 novembre 2015 
COP21 : pour maîtriser le climat, il faut renverser le capitalisme

Le 30 novembre, s’ouvre à Paris la COP21, la 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui est également la 11e conférence des parties au protocole de Kyoto adopté en 1997. (CRP-11). L’objectif annoncé est un accord contraignant pour limiter le réchauffement du climat à 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Qu’en est-il ?

À bas l’état d’urgence ! À bas l’union nationale !

Publié le 14 novembre 2015 
À bas l’état d’urgence ! À bas l’union nationale !

Lire le tract au format PDF

(Version allemande / Deutsch version)

(Version espagnole / Versión española)

(Version russe / Русская версия)

(Version turque / Türk versiyonu)

Après les attentats islamo-fascistes du 13 novembre à Paris

Dans la nuit du 13 novembre, un commando islamo-fasciste a massacré plus de 125 personnes et en a blessé plus de 350 autres dans les rues de Paris et Saint-Denis. L’islamisme politique n’est pas une conviction religieuse, c’est un courant politique ultraréactionnaire, propulsé au départ par les services secrets américain, israélien, pakistanais, turc, saoudien, etc., au gré des besoins propres de l’impérialisme

Défense des libertés démocratiques ! Levée immédiate de l’état d’urgence !
(Courant Front unique de la FSU)

Publié le 14 novembre 2015 
Défense des libertés démocratiques ! Levée immédiate de l'état d'urgence !(Courant Front unique de la FSU)

Dans la nuit du 13 au 14 novembre, les attentats revendiquées par EI ont fait plus de 120 morts. Ces actes inspirent horreur et répulsion. Il n’y a donc rien de plus urgent que de déterminer les responsabilités de tels actes. Depuis 25 ans, il y a eu en Irak deux interventions impérialistes qui ont fait des centaines de milliers de victimes. En Syrie, au nom de la guerre contre l’EI, les bombardements frappent les populations civiles.