Posts Tagged With 'SPD'

Allemagne : les élections législatives de septembre

Posted on octobre 01, 2017  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
Allemagne : les élections législatives de septembre

Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde

Cette affirmation de Brecht dans l’épilogue de la pièce La Résistible Ascension d’Arturo Ui (1941) est de nouveau d’actualité en Allemagne, le pays qui a contribué à deux conflits destructifs d’envergure mondiale. La xénophobie et le fascisme, comme en Autriche, réapparaissent en se camouflant de moins en moins.

L’impasse du prétendu réformisme

Posted on juillet 23, 2017  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
L’impasse du prétendu réformisme

L’illusion que le capitalisme doit être seulement réformé, qu’il peut être durablement et irréversiblement amélioré rencontre un écho non seulement chez de nombreux travailleurs, ce qui est inévitable en temps ordinaire mais aussi des chefs des organisations constituées en défi au capitalisme : coopératives ouvrières; mutuelles ; syndicats ouvriers ; partis politiques ouvriers (« travaillistes », « socialistes », « sociaux-démocrates », « communistes »…).

1916 : la conférence internationale de Kiental

Posted on novembre 21, 2016  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
1916 : la conférence internationale de Kiental

Les hécatombes de Verdun et de la Somme

La guerre qui devait être courte, selon la propagande des états-majors, des gouvernements et de leurs complices syndicalistes (CGT en France), socialistes ou travaillistes (PS-SFIO en France), dure et s’étend. Le Portugal se joint aux Alliés en mars1916, la Roumanie en août et la Grèce en novembre. Les classes dominantes, pour tenter de vaincre, imposent des sacrifices grandissants à leur population, aux jeunes et moins jeunes hommes d’abord, mais aussi aux ouvriers, employés, paysans des deux sexes de l’arrière.

1915 : la Conférence internationale de Zimmerwald

Posted on novembre 20, 2015  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
1915 : la Conférence internationale de Zimmerwald

Une initiative de pacifistes

Face à la guerre impérialiste et malgré la paralysie du Bureau socialiste international (BSI, l’organe de l’Internationale ouvrière entre les congrès), le parti italien (PSI), en concertation avec le parti suisse (SPS/PSS), tente d’organiser une conférence des partis socialistes. Le PSI persévère dans l’hostilité à la guerre quand l’Italie y entre en mai 1915 [voir Révolution communiste n° 10]. Le SPS intervient dans un État neutre, la Suisse, mais n’est pas si différent de ceux qui ont rallié l’union sacrée dans les pays belligérants.

1914 : La faillite de l’Internationale ouvrière

Posted on novembre 11, 2014  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
1914 : La faillite de l’Internationale ouvrière

Les tensions entre puissances européennes avaient crû dangereusement au début du 20e siècle [voir Révolution communiste n° 5] malgré la campagne vigoureuse de l’Internationale ouvrière [voir Révolution communiste n° 6].

Le tocsin qui retentit le premier jour d’août 1914, dans toutes les villes et campagnes de France, n’annonce pas seulement la mobilisation, il sonne l’effondrement idéologique et politique du mouvement ouvrier avec le ralliement à la guerre des principales organisations ouvrières (la CGT, le PS-SFIO).

La 1re Guerre mondiale (2)
L’Internationale ouvrière face au militarisme

Posted on mai 20, 2014  by admin  in Publications, Révolution communiste   No Comments »
La 1re Guerre mondiale (2)  L’Internationale ouvrière face au militarisme

 

 

Les premières organisations prolétariennes internationales et la guerre

Avec l’affirmation du capitalisme comme mode de production dominant dans les sociétés européennes, américaine et japonaise, s’est développée au 19e siècle la classe des prolétaires modernes. La masse informe des exploités qui suait la plus-value – abrutie de travail, de misère, d’alcool et de religion ; réprimée violemment par la police, la justice et l’armée – s’est mue, par ses luttes, ses organisations, l’apport des intellectuels devenus communistes par contact avec l’avant-garde britannique et française de l’époque, en une classe ouvrière consciente. La forme la plus élevée de l’émergence de la nouvelle classe révolutionnaire est l’internationale : d’abord la Ligue des communistes (1847-1852) puis l’Association internationale des travailleurs (1e Internationale, 1864-1876), rassemblant tous les courants du mouvement ouvrier de l’époque.

L’impérialisme allemand s’affirme au détriment des travailleurs

Posted on mai 12, 2014  by admin  in Publications, Révolution communiste   No Comments »
L’impérialisme allemand s’affirme au détriment des travailleurs

Sa défaite de 1945 met la bourgeoisie allemande à genoux

Le 3e Reich échoue face à la résistance des peuples de l’URSS et à la supériorité économique et militaire de l’impérialisme américain.

La tentative des États-Unis de s’en prendre à l’URSS en 1947 conduit en riposte la bureaucratie de l’URSS à exproprier le capital et la grande propriété foncière dans l’Europe centrale et orientale qui est sous son contrôle militaire. L’Allemagne est divisée pour plus de 40 ans.

À l’origine de la Première guerre mondiale, l’impérialisme

Posted on avril 05, 2014  by admin  in Publications, Révolution communiste   No Comments »
À l’origine de la Première guerre mondiale, l’impérialisme

La bourgeoisie française s’apprête à commémorer le centième anniversaire de la guerre de 1914-18 qui a causé sur le sol de l’Europe 9 millions de morts et environ 8 millions d’invalides de tous les continents. Elle entend profiter du centenaire pour prôner l’union nationale, c’est-à-dire le sacrifice des travailleurs aux exigences des exploiteurs, afin que les forces rassemblées de « la nation » permettent de sortir de la crise économique capitaliste.