Posts Tagged With 'solidaires'

NPA, une campagne réformiste pour « faire avancer les choses »

Posted on mars 24, 2017  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
NPA, une campagne réformiste pour « faire avancer les choses »

Après le succès du candidat Olivier Besancenot en 2002 (4,2 % des voix) et en 2007 (4,1 %) à la présidentielle, la direction de la LCR, depuis longtemps opposée au pouvoir ouvrier (abandon officiel de la dictature du prolétariat en 2003) a décidé de concéder plus encore à l’écologisme, au pseudo féminisme, à l’anarchisme, à l’antifascisme, etc, en se liquidant en 2009 dans un parti « large » dont le succès assuré permettrait en outre de capter ce qui restait du PCF.

Justice pour Théo L !

Posted on février 21, 2017  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
Justice pour Théo L !

Lire le tract au format PDF

(Anglais/English) 

(Portugais/Português)
Le jeudi 2 février, à 16 h 53, quatre policiers contrôlent un groupe de jeunes d’Aulnay-sous-Bois. Théo L., éducateur de quartier, s’approche. Les quatre policiers l’arrêtent, lui tiennent des propos racistes (il est noir) et le violent avec une arme de service. Cela vient après des décennies de contrôles au faciès dans le métro et les quartiers populaires, l’assassinat d’un militant écologiste, la répression violente des piquets de grève et des jeunes manifestant contre la loi travail.

Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Posted on août 08, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Le sabotage par les chefs syndicaux du mouvement contre le projet de loi travail

Gouverner sous le capitalisme, c’est gouverner pour le capitalisme

Dans le cadre du capitalisme, il est possible de participer aux élections et même aux organes législatifs, mais le parti ouvrier, s’il est fidèle à ses principes, est un parti d’opposition. Participer au pouvoir exécutif se fait toujours au compte de la classe dominante.

Il y a une différence essentielle entre les corps législatifs et le gouvernement d’un État bourgeois. Lorsque, au parlement, les élus ouvriers ne réussissent pas à faire triompher leurs revendications, ils peuvent, tout au moins, continuer la lutte en persistant dans une attitude d’opposition. Le gouvernement, par contre, qui a pour tâche l’exécution des lois, l’action, n’a pas de place, dans ses cadres, pour une opposition de principes ; il doit agir constamment et par chacun de ses organes ; il doit, par conséquent, même lorsqu’il est formé de membres de différents partis, comme le sont en France depuis quelques années les ministères mixtes, avoir constamment une base de principes communs qui lui donne la possibilité d’agir, c’est-à-dire la base de l’ordre existant, autrement dit, la base de l’État bourgeois… (Rosa Luxemburg, Question de tactique, juillet 1899)

Martinez, Mailly, appelez à la grève générale !

Posted on mai 26, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Martinez, Mailly, appelez à la grève générale !

Lire le tract au format PDF

(Version espagnole/Versión española)

Depuis 3 mois, des millions de travailleurs et d’étudiants exigent le retrait pur et simple du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri qui permet de contourner entreprise par entreprise les dernières limites légales et des conventions collectives de branche à l’exploitation et au licenciement. Mais le gouvernement PS-PRG s’obstine au parlement et réprime les jeunes et les travailleurs en grève.

Les serviteurs du capital et les briseurs de grève que sont Hollande, Valls et Cazeneuve peuvent le faire parce qu’ils comptent sur le calendrier des examens et surtout sur l’attitude des chefs syndicaux qui refusent d’appeler à la grève générale, à la grève tous ensemble jusqu’au retrait du projet.

Intervention congrès Snuipp-FSU 92

Posted on mai 24, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Intervention congrès Snuipp-FSU 92

Camarades,

Note congrès se tient alors que les travailleurs et la jeunesse tentent d’arrêter une nouvelle offensive du gouvernement Hollande-Valls contre les travailleurs. Depuis 3 mois, la jeunesse étudiante et lycéenne et des millions de travailleurs exigent le retrait pur et simple, sans discussions ni négociations, du projet de loi El Khomri. Ce projet de loi remet en cause de nombreux acquis du Code du travail en inversant la hiérarchie des normes et en laissant aux patrons, dans chaque entreprise le soin d’adapter les contrats des salariés à leurs besoins.

Grève générale jusqu’au retrait !

Posted on avril 06, 2016  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Grève générale jusqu’au retrait !

Lire le tract au format PDF

Les manifestations du 31 mars pour le retrait du projet de loi ont réuni plus d’un million de manifestants, avec des grèves dans le public et le privé.

« Le gouvernement doit entendre » déclare l’intersyndicale au soir de la journée d’action. Mais le gouvernement n’annonce rien d’autre que de nouvelles consultations sur le projet. Dans leur communiqué commun, les directions CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL, au lieu d’appeler à la grève générale, présentent « leur disponibilité pour rencontrer le gouvernement et faire des propositions ».

Pour vaincre le gouvernement: rompre le «dialogue social», s’organiser pour se défendre et imposer la grève générale !

Posted on mars 30, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Pour vaincre le gouvernement: rompre le «dialogue social», s’organiser pour se défendre et imposer la grève générale !

Lire le tract au format PDF

(Version allemande/ Deutsch version)

Rompre avec le gouvernement

Le mercredi 23 mars, le projet de loi Hollande Valls El Khomri a été présenté au conseil des ministres. Voici le compte-rendu officiel du gouvernement :

Cette réforme, préparée depuis l’automne 2015, a été élaborée en étroite concertation avec les partenaires sociaux, conformément à la méthode de dialogue social que le gouvernement met en œuvre depuis le début du quinquennat. Elle a fait l’objet de débats vifs et nourris, mais constructifs, qui ont permis d’aboutir à un texte équilibré, sans renoncer à son ambition. Le projet contient les ajustements annoncés lors de la conférence tenue le 14 mars dernier avec les organisations syndicales de salariés, les organisations professionnelles d’employeurs et les organisations de jeunesse.

Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Pas touche aux chômeurs !

Posted on février 23, 2016  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste, Slide   Commentaires fermés
Retrait du projet de loi Hollande-Valls-El Khomri ! Pas touche aux chômeurs !

Lire le tract au format PDF

Le capital, pour redresser le taux de profit, s’acharne à anéantir les conquêtes antérieures et toute entrave à l’exploitation. C’est le sens des exigences émises par sept organisations patronales le 11 janvier, auxquelles Hollande a répondu favorablement une semaine plus tard, et auxquelles le rapport remis le 25 janvier par l’ancien ministre Badinter cédait en affirmant que « des limitations aux libertés et les droits fondamentaux de la personne peuvent être justifiées par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise » (article 1er).

La précarité généralisée : un rêve du patronat que le gouvernement veut rendre réel

Posted on janvier 16, 2016  by admin  in Non classé, Slide   Commentaires fermés
La précarité généralisée : un rêve du patronat que le gouvernement veut rendre réel

Aiguillonnés par le retour des crises capitalistes (1973), les gouvernements de tous les pays avancés entreprennent de précariser le travail, en même temps qu’ils démantèlent la protection sociale. Pour cela, ils s’appuient sur les partis réformistes et sur les bureaucraties syndicales, en profitant de la démoralisation mondiale causée par la restauration du capitalisme en Europe de l’est, en URSS et en Chine (1989-1992).

Motion du courant Front Unique au bureau national de la FSU

Posted on novembre 30, 2015  by admin  in Non classé   Commentaires fermés

Bureau national de la FSU du 30 novembre :
Le représentant Front Unique est intervenu pour que la FSU exige :

  • la levée immédiate de l’état d’urgence
  • le maintien des libertés démocratiques (droit de réunion, de manifestation,…)

Ce lundi 30 novembre se tenait le Bureau national de la FSU, première instance délibérative à se réunir depuis l’adoption à l’Assemblée nationale de la prolongation de l’état d’urgence. Voici l’intervention de notre représentant :