Posts Tagged With 'Grande-Bretagne'

8 juin : la Première ministre de Grande-Bretagne joue et perd

Posted on juin 18, 2017  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
 8 juin : la Première ministre de Grande-Bretagne joue et perd

Le Royaume-Uni d’Angleterre, du Pays de Galles, d’Irlande du Nord et d’Écosse conserve des traits féodaux : le chef de l’État est un monarque, la deuxième chambre parlementaire est la Chambre des Lords (nobles, prélats de l’Église anglicane, nommés par les chefs du gouvernement), etc.

Les élections législatives désignent les 650 députés de la « Chambre basse » ou « Chambre des communes ». Une majorité de 326 sièges est donc nécessaire pour atteindre la majorité absolue. La désignation est très différente du système français à deux tours, uninominal à un tour : dans chacune des 650 circonscriptions, la/le candidat/e qui obtient le plus de voix est élu/e. Depuis les législatives de 2015, le Conservative Party (CP, Parti conservateur) avait la majorité absolue avec 330 sièges.

La Grande-Bretagne à la veille du Brexit

Posted on octobre 15, 2016  by admin  in Non classé   Commentaires fermés
La Grande-Bretagne à la veille du Brexit

Le 24 juin, le référendum sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’Union européenne (UE) a abouti à la décision de sortir avec 52 % des voix. En France, la campagne pour le Brexit a trouvé un grand écho dans le principal parti bourgeois (LR) et a été relayée ouvertement par les partis bourgeois les plus xénophobes (DlF, FN).

Après le Brexit : À bas le chauvinisme ! Liberté de circulation des travailleurs ! États-Unis socialistes d’Europe !

Posted on juillet 22, 2016  by admin  in Collectif révolution permanente, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
Après le Brexit : À bas le chauvinisme ! Liberté de circulation des travailleurs ! États-Unis socialistes d’Europe !

(Version anglaise / English version)

(Version allemande/Deutsch version)

(Version turque / Turkish version)

Les bourgeoisies d’Europe sont incapables d’unifier l’Europe, à l’époque du déclin du capitalisme ; alors qu’elles étaient, à l’époque du capitalisme ascendant, capables d’unifier l’Allemagne, l’Italie et les États-Unis d’Amérique. La sortie récente de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, qui est une tentative de surmonter l’étroitesse des frontières par les deux principales bourgeoisies du continent, celles de l’Allemagne et de la France, en est la preuve.

La Grande-Bretagne, entre élections et référendum

Posted on mai 31, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
La Grande-Bretagne, entre élections et référendum


La subordination aux États-Unis et le rattachement à l’Union européenne

Dans la démocratie bourgeoise britannique, les salariés de sexe masculin n’eurent le droit de vote qu’en 1884 (les femmes attendirent 1928). Deux partis bourgeois se disputaient le pouvoir : le Parti libéral (aujourd’hui les Libéraux-démocrates LD) et le Parti conservateur (CP). À partir de 1900, les syndicats ont cessé de soutenir le Parti libéral pour créer le Parti travailliste (LP) sur un programme réformiste. Le LP a soutenu sa bourgeoisie lors des deux guerres mondiales et a géré loyalement le capitalisme dès 1924.

100e anniversaire de l’insurrection de Pâques en Irlande

Posted on mai 14, 2016  by admin  in Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
100e anniversaire de l’insurrection de Pâques en Irlande

Colonisation anglaise et oppression nationale

Le 27 mars dernier eut lieu la commémoration du 100e anniversaire d’Easter Rising (soulèvement de Pâques 1916), une insurrection populaire qui non seulement ouvrit le processus qui mena à la dislocation de l’empire colonial anglais, renforçant de la sorte les luttes anticoloniales de par le monde, mais aussi constitua les prémisses d’une vague révolutionnaire mondiale qui allait mener à la prise du pouvoir par les soviets en Russie en octobre 1917, grâce à l’insurrection menée par le POSDR-Bolchevik et le PSR de gauche. Lors de ces célébrations, le Taoiseach (Premier ministre irlandais) Enda Kenny, du parti nationaliste bourgeois Fine Gael –qui depuis 1922, année de partition de l’Irlande entre l’Eire, la république d’Irlande, et l’Irlande du Nord, restée sous domination britannique, alterne au pouvoir avec l’autre parti nationaliste bourgeois Fianna Fail– chercha à effacer la mémoire révolutionnaire pour en faire une célébration folklorique, jusqu’à inviter David Cameron.

L’élection surprise de Corbyn à la tête du Parti travailliste

Posted on novembre 12, 2015  by admin  in Non classé, Publications, Révolution communiste   Commentaires fermés
L’élection surprise de Corbyn à la tête du Parti travailliste

Après l’élection de Jeremy Corbyn, député de la gauche travailliste, le 12 septembre, à la tête du Labour Party (Parti travailliste) de Grande-Bretagne, la presse parle de « séisme politique » dans ce pays. Qu’en est-il réellement ? En quoi cette élection « surprenante » modifie-t-elle les rapports politiques au sein du parti traditionnel de la classe ouvrière ? Et surtout une perspective de modification des rapports politiques entre les classes est-elle à l’ordre du jour dans les Iles britanniques ?

Les migrants, matraqués à Paris, noyés en Méditerranée, électrocutés à Calais

Posted on août 05, 2015  by admin  in Slide   Commentaires fermés
Les migrants, matraqués à Paris, noyés en Méditerranée, électrocutés à Calais

Depuis le printemps, les media se font l’écho avec des accents qui recherchent systématiquement l’effet émotionnel maximal, d’un véritable drame qui se joue dans notre pays, mais de façon plus générale dans cette forteresse que constituent les 28 pays de l’UE, en relation avec les soubresauts et les désastres (climatiques, économiques, géopolitiques) que multiplie la recherche effrénée et de plus en plus problématique de la valorisation du capital à l’échelle mondiale.