Persécution des homosexuels en Tchétchénie

Publié le 30 mai 2017 
Persécution des homosexuels en Tchétchénie

Le 16 mai, trois associations LGBTI ont déposé une plainte devant la Cour pénale internationale pour génocide contre Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie qui fait partie de l’État russe.

Le journal russe Novaïa Gazeta (6 journalistes assassinés depuis 2000) a révélé, à partir des informations recueillies par des associations sur place, qu’au moins 100 personnes avaient été arrêtées pour homosexualité et 3 étaient mortes dans les 6 prisons secrètes. Ceux qui sont suspects d’homosexualité sont arrêtés et torturés pour donner d’autres noms. Les policiers incitent les familles à assassiner elles-mêmes leurs membres homosexuels pour « laver leur honneur ». Évidemment, une police qui procède ainsi envers une minorité sexuelle fait régner la terreur dans toute la population et le gouvernement qui la commande interdit toute organisation ouvrière et même toute opposition politique.

Patronsuz Dünya (Turquie) : Le referendum du 16 avril

Publié le 28 mai 2017 
Patronsuz Dünya (Turquie) : Le referendum du 16 avril

(Turc/Türk)

Il est absurde de tirer sur une urne avec un pistolet. Mais il est encore plus absurde de se défendre contre les bandes fascistes avec un bulletin de vote. Léon Trotsky

Au fur et à mesure que les buts impérialistes du régime d’Erdoğan sont devenus clairs, son autoritarisme s’est parallèlement accéléré. Erdoğan a exprimé à voix haute son but de régime présidentiel, particulièrement depuis qu’il est devenu président de la République. Ce but a été testé pour la première fois lors des élections du 7 juin. Bien que les résultats de ces élections aient constitué une déception pour le régime d’Erdoğan, il n’a jamais renoncé à son dessein.

Analyse de l’élection présidentielle

Publié le 27 mai 2017 
Analyse de l’élection présidentielle

L’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai s’inscrit dans une crise internationale de la démocratie bourgeoise, annoncée par le recul en 2015 des deux principaux partis en Espagne [voir Révolution communiste n° 15], confirmée en 2016 par :

•     la destitution de la présidente élue au Brésil [voir Révolution communiste n° 16, 19],

  • la présidentielle en Autriche qui a vu l’élimination des deux grands partis [voir Révolution communiste n° 20],
  • le référendum pour la sortie de l’Union européenne en Grande-Bretagne [voir Révolution communiste n° 18, 19],
  • l’élection de Trump aux États-Unis [voir Révolution communiste n° 20].

Avec Trump, la bourgeoisie américaine se dispose sur un nouvel axe

Publié le 25 mai 2017 
Avec Trump, la bourgeoisie américaine se dispose sur un nouvel axe

La bourgeoisie américaine ne peut plus continuer comme avant

L’élection de Trump a été indirectement le produit de la crise de la bourgeoisie américaine sur le terrain économique. En 2016, le taux de croissance des États-Unis n’a pas dépassé 1,6 % au lieu de 2,6 % en 2015, son déficit commercial avec la Chine atteint 350 milliards de dollars. Depuis la consolidation de la crise de 2008, la croissance américaine est certes continue,  mais molle, loin des taux de croissance antérieurs à 4 % ou 5 %. Cette situation économique incertaine est allée de pair avec la poursuite de l’érosion des positions de la première puissance impérialiste mondiale, obligée de composer avec les interventions d’autres puissances, comme en Syrie.

La collaboration de classes a phagocyté la grève générale en Guyane

Publié le 24 mai 2017 
La collaboration de classes a phagocyté la grève générale en Guyane

L’accord signé le 21 avril

Le Kolèktif pou la Gwiyann Dékolé (Collectif pour que la Guyane décolle), les quatre parlementaires guyanais, les présidents de la collectivité territoriale et de l’association des maires ont ratifié, sous l’égide du préfet représentant le gouvernement Hollande, un accord qui a mis fin au mouvement entamé le 16 mars.

Le document intègre « le plan d’urgence » de 1,86 milliard d’euros adopté en conseil des ministres le 5 avril qui avait été rejeté par les grévistes, comme très insuffisant. Quant aux 2,1 milliards d’euros de mesures réclamées supplémentaires, les signataires ont accepté de s’asseoir dessus en paraphant qu’un jour c’est sûr, la question serait étudiée…

Pour un parti ouvrier révolutionnaire et internationaliste au Canada – CoReP

Publié le 18 mai 2017 
Pour un parti ouvrier révolutionnaire et internationaliste au Canada - CoReP

(Anglais / English)

 

1

 

La bourgeoisie menace d’entraîner l’humanité dans sa chute. Dans les pays capitalistes avancés, elle revient même sur les acquis que la classe ouvrière a arrachés après la 2e Guerre mondiale. Comme toutes les classes dominantes du monde, la canadienne connait des divergences en son sein sur l’attitude envers les autres classes (encadrement, petite bourgeoisie traditionnelle, classe ouvrière…) et elle se divise sur sa relation aux autres bourgeoisies (Grande-Bretagne, États-Unis, Union européenne, Chine…). En outre, elle est plus hétérogène que la plupart de ses rivales impérialistes car une section met en cause l’État fédéral (comme en Espagne, en Belgique ou en Grande-Bretagne).

La Révolution russe de février 1917

Publié le 15 mai 2017 
La Révolution russe de février 1917

Au cours du XIXe siècle, la monarchie absolue des Romanov est le fer de lance de la réaction en Europe. En 1867, Marx et Engels commencent à nouer des liens avec des révolutionnaires russes. En 1871, ils collaborent lors de la Commune de Paris avec Elizaveta Dmitriev. Marx apprend le russe. En 1881, il n’exclut pas que la Russie puisse parvenir au socialisme en s’appuyant sur la révolution à l’ouest de l’Europe sans passer par le mode de production capitaliste. Mais l’histoire en décide autrement et la Russie devient capitaliste, comme l’établit Lénine en 1889 (Le Développement du capitalisme en Russie).

Appel du Front social : Le 7 mai, fin de l’élection ? Le 8 mai front social à République !

Publié le 04 mai 2017 
Appel du Front social : Le 7 mai, fin de l'élection ? Le 8 mai front social à République !

C’est notre tour social, ensemble, même moment, même heure, même lieu.

Macron a frappé à mort le Code du Travail et veut continuer. Le Pen a déclaré la guerre aux migrant.es et aux immigré.es, et veut les expulser. Ces président.es de guerre sociale ou de guerre raciale ne peuvent pas être les nôtres. Le travail, la protection sociale, les salaires, voilà nos urgences et ce ne sont pas les leurs.

Adresse internationale du 1er mai : Pour la révolution socialiste mondiale

Publié le 01 mai 2017 
Adresse internationale du 1er mai : Pour la révolution socialiste mondiale

Lire le tract au format PDF

(Allemand / Deutsch)

(Anglais / English)

(Espagnol / Español)

(Portugais / Português)

(Russe/русский)

(Turc/Türk)

Le capitalisme a fait son temps

Le capitalisme est en déclin depuis qu’il est entré dans sa phase impérialiste. Cela s’est manifesté en Europe par la guerre de 1914 (à laquelle ont mis fin les révolutions russe de 1917 et allemande de 1918) et en Amérique par la crise économiques de 1929.

L’environnement de l’espèce humaine se dégrade à cause de la recherche du profit qui est le moteur du capitalisme. Le climat est perturbé par l’émission des gaz à effet de serre (CO2, CH4…). La nature sert de dépotoir au capital, de multiples pollutions évitables affectent la santé des humains. Des espèces disparaissent chaque année. Les grands groupes capitalistes accaparent des terres agricoles et minières au détriment des paysans travailleurs et de l’environnement.

ABC du marxisme : l’internationalisme

Publié le 27 avril 2017 
ABC du marxisme : l’internationalisme

En 1914, le PS-SFIO et la direction de la CGT bradèrent les intérêts de la classe ouvrière en soutenant la guerre de leur bourgeoisie impérialiste. En 1934, le PC, fondé contre cette trahison, succomba à son tour au patriotisme. En 1944, le PS-SFIO et le PCF fournirent des ministres au général De Gaulle pour reconstruire l’État bourgeois, le capitalisme national et l’empire colonial. En 1956, le PS-SFIO et le PCF votèrent « les pouvoirs spéciaux » qui avalisèrent la guerre contre les Algériens et la torture de masse (à laquelle participa Le Pen père). En 1980, le PCF mena campagne pour « produire français » et rasa un foyer de travailleurs immigrés.