L’Ukraine dépecée par les impérialismes russe et occidentaux

Publié le 22 mai 2014 
L’Ukraine dépecée par les impérialismes russe et occidentaux

Les aspirations du peuple ukrainien bafouées

L’Ukraine gagne en 1991 son indépendance politique, après des dizaines d’années d’oppression par la monarchie tsariste et la bureaucratie stalinienne.

La réaction thermidorienne, couronnée par la bureaucratie bonapartiste, a rejeté les masses laborieuses très en arrière dans le domaine national également. Les grandes masses du peuple ukrainien sont mécontentes de leur sort national et aspirent à le changer radicalement. (Trotsky, L’Indépendance ukrainienne et les brouillons sectaires, juillet 1939)

Mais l’Ukraine reste économiquement dépendante car les moyens de production et le pouvoir politique sont passés aux mains de cliques d’oligarques, de capitalistes pillards oscillant entre l’Allemagne et la Russie. Militairement, la Russie dispose de bases militaires dans la péninsule de Crimée.

Contre les bigots et les fachos, pour l’émancipation totale des femmes, des jeunes et des homosexuels

Publié le 22 mai 2014 
Contre les bigots et les fachos, pour l'émancipation totale des femmes, des jeunes et des homosexuels

L’oppression des femmes et les classes sociales

Au sein de toute classe propriétaire des moyens de production, les femmes sont soumises au contrôle des hommes pour assurer la transmission du patrimoine aux héritiers « légitimes ». Dans la classe dominante, les femmes participent de l’exploitation par leur participation à la consommation du surproduit social. Cependant, elles sont vulnérables car menacées par la concurrence d’autres femmes (polygamie, répudiation…) et restent inférieures aux hommes (autorité du père ou du mari, non reconnaissance de leur besoins sexuels..)

Turquie Les mineurs indignés s’en prennent au gouvernement islamiste

Publié le 20 mai 2014 
Turquie  Les mineurs indignés s’en prennent au gouvernement islamiste

L’entrée – toujours repoussée – de la Turquie dans l’Union européenne vient de servir une nouvelle fois d’épouvantail à toute la racaille xénophobe d’Europe occidentale.

Le mythe de l’unité nationale a été ébranlé en 2013 par les grandes mobilisations de masse contre le gouvernement « islamiste modéré » qui ont rendu célèbre le nom de la place Taksim d’Istanbul dans la jeunesse et la classe ouvrière du monde entier [voir Révolution communiste n° 4]. Le gouvernement du Parti de la justice et du développement (AKP) a violement réprimé les manifestations ouvrières du 1er mai. Les mineurs concentrent à nouveau l’attention internationale sur le combat d’une section du prolétariat turc contre le patronat et l’État bourgeois.

La 1re Guerre mondiale (2)
L’Internationale ouvrière face au militarisme

Publié le 20 mai 2014 
La 1re Guerre mondiale (2)  L’Internationale ouvrière face au militarisme

 

 

Les premières organisations prolétariennes internationales et la guerre

Avec l’affirmation du capitalisme comme mode de production dominant dans les sociétés européennes, américaine et japonaise, s’est développée au 19e siècle la classe des prolétaires modernes. La masse informe des exploités qui suait la plus-value – abrutie de travail, de misère, d’alcool et de religion ; réprimée violemment par la police, la justice et l’armée – s’est mue, par ses luttes, ses organisations, l’apport des intellectuels devenus communistes par contact avec l’avant-garde britannique et française de l’époque, en une classe ouvrière consciente. La forme la plus élevée de l’émergence de la nouvelle classe révolutionnaire est l’internationale : d’abord la Ligue des communistes (1847-1852) puis l’Association internationale des travailleurs (1e Internationale, 1864-1876), rassemblant tous les courants du mouvement ouvrier de l’époque.

Le gouvernement Hollande-Valls-Touraine veut saigner la santé et les hôpitaux publics

Publié le 18 mai 2014 
Le gouvernement Hollande-Valls-Touraine veut saigner la santé et les hôpitaux publics

Le « pacte de responsabilité », les milliards accordés aux patrons, le maintien de la loi HPST adoptée sous Sarkozy conduisent à la fermeture d’hôpitaux et de services de soin, à la réduction des postes, à la remise en cause des droits statutaires des agents (travail en 12 h imposé, rappel sur les jours de repos, suppressions de RTT, remise en cause de l’avancement), au développement de la précarité (16 % des emplois).

Ni repli national, ni « Union » européenne : États-Unis socialistes d’Europe !

Publié le 13 mai 2014 
Ni repli national, ni « Union » européenne : États-Unis socialistes d’Europe !

Les représentants des bourgeoisies de toute l’Europe expliquent à ceux et celles qu’ils exploitent soit que l’Union européenne leur est bénéfique et assure la paix, soit qu’elle est la cause des crises économiques et du chômage et qu’il faut revenir à la monnaie nationale et fermer les frontières. Les deux affirmations sont aussi mensongères l’une que l’autre :

L’impérialisme allemand s’affirme au détriment des travailleurs

Publié le 12 mai 2014 
L’impérialisme allemand s’affirme au détriment des travailleurs

Sa défaite de 1945 met la bourgeoisie allemande à genoux

Le 3e Reich échoue face à la résistance des peuples de l’URSS et à la supériorité économique et militaire de l’impérialisme américain.

La tentative des États-Unis de s’en prendre à l’URSS en 1947 conduit en riposte la bureaucratie de l’URSS à exproprier le capital et la grande propriété foncière dans l’Europe centrale et orientale qui est sous son contrôle militaire. L’Allemagne est divisée pour plus de 40 ans.

En 1954, à Diên Biên Phu, la révolution vietnamienne inflige une défaite historique à l’impérialisme français

Publié le 07 mai 2014 
En 1954, à Diên Biên Phu, la révolution vietnamienne inflige une défaite historique à l’impérialisme français

Au 19e siècle, la bourgeoisie britannique et sa rivale française se partagent la péninsule indochinoise, la Thaïlande servant de tampon entre les deux puissances colonisatrices. La 3e République bourgeoise transforme « l’Indochine française » en un capitalisme dominé.

Alstom : aucun licenciement de salarié dans le monde, expropriation des actionnaires français et étrangers !

Publié le 04 mai 2014 
Alstom : aucun licenciement de salarié dans le monde, expropriation des actionnaires français et étrangers !

Le 24 avril, l’information sur des discussions en cours entre la direction d’Alstom et General Electric pour la vente de sa branche énergie fuitait dans les médias. Siemens fit alors savoir qu’il souhaitait également présenter une offre concurrente. Le conseil d’administration d’Alstom indiqua le 29 avril qu’il approuvait à l’unanimité l’offre de General Electric tout en se laissant un mois pour examiner d’autres alternatives, pour faire mine de répondre à l’insistance du gouvernement français, et notamment du ministre Montebourg, qui s’était prononcé en faveur de Siemens.

Adresse du Collectif Révolution Permanente pour le 1er mai

Publié le 01 mai 2014 
Adresse du Collectif Révolution Permanente pour le 1er mai

100 ans après la première Guerre mondiale Seule la révolution prolétarienne internationale peut empêcher la marche à l’abîme du capitalisme

En 1914, les conflits entre les puissances impérialistes pour le repartage du monde ont mené l’Europe à la catastrophe provoquant 19 millions de morts de tous les continents.

La seule force capable d’empêcher ou d’abréger la boucherie était la classe ouvrière mondiale, qui n’avait aucun intérêt dans cette guerre. Mais les principaux partis de la 2 e Internationale ouvrière capitulèrent devant leur bourgeoisie respective et n’appelèrent pas les travailleurs contrairement aux décisions de l’internationale à la lutte révolutionnaire pour empêcher la guerre mais les envoyèrent au massacre avec leurs slogans sociaux-patriotes.