Enseignement secondaire Maintien intégral des décrets de 1950, retrait du projet de décret Peillon !

Publié le 04 avril 2014 
Enseignement secondaire Maintien intégral des décrets de 1950, retrait du projet de décret Peillon !

Quelques jours avant de quitter le gouvernement Hollande, Vincent Peillon a dévoilé un projet de décret destiné à modifier la définition du métier des enseignants des collèges et des lycées. Ce projet, négocié depuis novembre 2013 avec toutes les directions syndicales (FSU, SE-UNSA, CGT, SUD, FO, SGEN-CFDT), abroge, par son article 10, les décrets de 1950 qui limitent le temps de travail et le définissent comme opéré devant les élèves : 15 heures par semaine pour les professeurs agrégés, 18 heures pour les certifiés.

La Redoute : un concentré des problèmes que la classe ouvrière doit résoudre

Publié le 02 avril 2014 
La Redoute : un concentré des problèmes que la classe ouvrière doit résoudre

La situation des travailleurs de La Redoute illustre à elle seule tous les problèmes politiques que la classe ouvrière doit régler pour se dégager de l’impasse dans laquelle les appareils politiques et syndicaux l’ont plongée.

Pour une solution ouvrière à la crise du capitalisme

Publié le 02 avril 2014 
Pour une solution ouvrière à la crise du capitalisme

Des résultats calamiteux pour Hollande et son gouvernement

Les résultats des élections municipales des 23 et 30 mars signifient avant tout un profond rejet par la classe ouvrière et la jeunesse de la politique réactionnaire et entièrement dévouée aux intérêts des capitalistes qu’ont menée le président PS Hollande et le gouvernement PS-EELV-PRG.
Les partis UMP-UDI-Modem et apparentés gagnent 142 villes de plus de 10 000 habitants et renforcent leurs positions partout. La crise récurrente qui minait l’UMP s’estompe.

Égypte : Al Sissi tente d’écraser les travailleurs, Hollande et Valls lui donnent un coup de main

Publié le 30 mars 2014 
Égypte : Al Sissi tente d’écraser les travailleurs, Hollande et Valls lui donnent un coup de main

L’annonce de la candidature à la présidentielle du maréchal Al Sissi couronne une offensive de 9 mois contre le mouvement des masses qui chassa en 2011 du pouvoir la dictature du général Hosni Moubarak et se dressa en 2013 contre son remplaçant tout aussi réactionnaire et antidémocratique l’islamiste Morsi.

Afrique du Sud
La classe ouvrière affronte de plus en plus l’alliance du SACP et du COSATU avec le parti bourgeois ANC

Publié le 27 mars 2014 
Afrique du Sud La classe ouvrière affronte de plus en plus l’alliance du SACP et du COSATU avec le parti bourgeois ANC

Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est mort à 95 ans. La cérémonie officielle du 10 décembre a vu des représentants de nombreux pays se presser pour un dernier hommage. Ils ont salué le président qui a permis à l’Afrique du Sud de rester capitaliste quand les masses noires et métisses du pays ont fait vaciller le gouvernement de l’apartheid dans les années 1970 et 1980.

Premier tour des élections municipales

Publié le 25 mars 2014 
Premier tour des élections municipales

Les travailleurs désorientés par leurs organisations traditionnelles

Les résultats du premier tour des élections municipales du 23 mars signifient avant tout un profond rejet par la classe ouvrière et la jeunesse de la politique réactionnaire et entièrement dévouée aux intérêts des capitalistes que mènent le président PS Hollande et le gouvernement PS-EELV-PRG : ces partis sont passés de 44,6 % à 36,4 % des voix entre 2008 et 2014. C’est volontairement que des millions de travailleurs et jeunes ont refusé d’apporter leur voix aux candidats du Parti socialiste, avec une abstention massive, qui dépasse souvent 50 % dans les villes et quartiers ouvriers.

Comment la révolution prolétarienne peut-elle vaincre en Bosnie-Herzégovine et dans les Balkans ?

Publié le 19 mars 2014 
Comment la révolution prolétarienne peut-elle vaincre en Bosnie-Herzégovine et dans les Balkans ?

Depuis le début du mois de février, de nombreux cantons à partir desquels l’impérialisme (les États-Unis et l’Union européenne) a édifié l’État bourgeois artificiel de Bosnie-Herzégovine sont le théâtre d’insurrections et de mobilisations de masse largement spontanées qui ont connu des répliques dans d’autres Etats issus de l’ex-Yougoslavie, notamment la Serbie.

L’émergence du prolétariat au Cambodge

Publié le 17 mars 2014 
L’émergence du prolétariat au Cambodge

De 1975 à 1991, du renversement à la restauration du capitalisme par le stalinisme

Le Cambodge est maintenu dans l’arriération par le colonisateur français, au contraire du Vietnam voisin. Il est littéralement ravagé par l’aviation américaine en 1973, ce qui permet au Parti « communiste » khmer de gagner la confiance des paysans et de renverser en 1975 la dictature militaire de Lon Nol mise en place par les États-Unis. Le PCK de Pol Pot, formé par le PCF au début des années 1950, exproprie mais il vide aussi les villes (donc disloque le prolétariat naissant), collectivise de force les campagnes (ce qui mine le soutien des paysans) et extermine la minorité vietnamienne ainsi que les intellectuels. Le « Kampuchéa démocratique » (sic), armé par la Chine, agresse le Vietnam, soutenu par l’URSS, à partir de 1977.

Impérialismes américain, européens, russe, hors d’Ukraine !

Publié le 08 mars 2014 
Impérialismes américain, européens, russe, hors d’Ukraine !

Depuis novembre, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch est contesté par d’importants mouvements de plusieurs centaines de milliers de manifestants. Après avoir fait tirer sur la foule, il a fui le pays. Les dirigeants impérialistes de la Russie, de l’Allemagne et des États-Unis interviennent ouvertement dans le pays.

Du pacte de confiance de Gattaz au pacte de responsabilité de Hollande

Publié le 25 janvier 2014 
Du pacte de confiance de Gattaz au pacte de responsabilité de Hollande

Les précédents cadeaux de Hollande & Ayrault aux patrons ont abouti à 5 millions de chômeurs

Outre le maintien de la plupart des dispositions favorables de Sarkozy et de l’UMP, le patronat a déjà beaucoup obtenu, en 2012 et en 2013, de Hollande et du gouvernement PS-EELV-PRG :

  • la « loi de sécurisation de l’emploi », c’est-à-dire la possibilité accrue de licencier et de baisser les salaires, négociée par toutes les centrales syndicales, ratifiée par la CFDT et votée par les députés PS ;