La bourgeoisie française cherche à utiliser contre les travailleurs les attaques terroristes que sa politique a provoquées

Publié le 19 janvier 2015 
La bourgeoisie française cherche à utiliser contre les travailleurs les attaques terroristes que sa politique a provoquées

Comment la prétendue coalition contre les égorgeurs serait-elle crédible, alors que, pour des raisons différentes, beaucoup de ses membres ont partagé avec eux (et partagent encore pour certains) des intérêts stratégiques, politiques, économiques ? (Charb, L’Humanité, 24 octobre 2014)

Le massacre de douze personnes dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier génère une indignation spontanée le soir même. Par centaines de milliers, des jeunes et des travailleurs manifestent spontanément dans tout le pays pour protester. Le choc redouble le lendemain 8 janvier avec la prise d’otages dans une supérette d’aliments casher et l’assassinat de quatre clients juifs.

Grèce : pour un gouvernement ouvrier et paysan qui annule la dette (Déclaration du CoReP)

Publié le 19 janvier 2015 
Grèce : pour un gouvernement ouvrier et paysan qui annule la dette (Déclaration du CoReP)

(Version allemande / deutsch version)
(Version anglaise / english version)
(Version espagnole / versión española)
(Version italienne / versione italiana)
(Version turque / türk versiyon)

Malgré les calomnies, les manipulations et la répression du gouvernement Samarás (ND-Pasok), malgré l’immixtion de la Commission européenne et du gouvernement allemand dans la campagne électorale, la Coalition de la gauche radicale (Syriza) est donnée gagnante aux élections législatives grecques du 25 janvier.

Chine : pour la révolution socialiste

Publié le 19 janvier 2015 
Chine : pour la révolution socialiste

Depuis mars 2013, la République populaire de Chine a un nouveau président, le secrétaire général du Parti communiste chinois, Xi Jinping. Xi maintient le cap de son prédécesseur Hu Jintao pour tenter de consolider le capitalisme malgré les luttes des exploités et des opprimés, de conquérir une place parmi les puissances impérialistes.

La 1re Guerre mondiale (4) 1914-1915 : les fruits de « l’union sacrée »

Publié le 18 janvier 2015 
La 1re Guerre mondiale (4) 1914-1915 : les fruits de « l’union sacrée »

(Suite des articles (1), (2) et (3) consacrés à la 1re Guerre Mondiale)

La classe bourgeoise, étant une classe exploiteuse, s’est organisée bien avant la classe ouvrière. Elle se structure depuis longtemps autour de l’État, qui lui sert aussi à soumettre les autres classes et à briser leur résistance.

Pour autant, à cause de son effectif réduit et de son horizon borné, elle se révèle incapable de mesurer la portée historique de ses décisions les plus graves, comme le déclenchement d’une guerre, à plus forte raison d’une guerre mondiale. Les bourgeoisies européennes qui s’affrontent militairement en août 1914 pensent toutes faire partie du bloc vainqueur, à brève échéance [Révolution communiste n° 5].

États-Unis : ce que révèlent les affrontements de Ferguson

Publié le 17 janvier 2015 
États-Unis : ce que révèlent les affrontements de Ferguson

Michael Brown, une victime de plus

Les manifestations et affrontements de rue violents qui se sont produits à plusieurs reprises à Ferguson (banlieue populaire de Saint-Louis dans le Missouri) après le meurtre d’un jeune Noir de 18 ans le 9 août, s’inscrivent dans un contexte mettant aux prises la police et les Noirs sur tout le territoire des États-Unis depuis des décennies.

Cinéma : Matthew Warchus, Pride, 2014

Publié le 14 janvier 2015 
Cinéma : Matthew Warchus, Pride, 2014

Le film Pride (Fierté) met en scène avec énergie, humour et émotion, ce que sont l’engagement, la détermination, la solidarité, la tolérance, la lutte contre les préjugés. Sur fond de lutte sociale durement réprimée, il montre aussi le rejet parental, les passages à tabac, l’exclusion, les ravages du sida auxquels sont particulièrement confrontés les homosexuels.

Non à l’union nationale ! Pas touche aux libertés !

Publié le 11 janvier 2015 
Non à l’union nationale ! Pas touche aux libertés !

(Lire le tract au format PDF)

(Version italienne / versione italiana)

(Version russe / Русская версия)

Le 7 janvier, à Paris, deux islamistes se réclamant d’Al-Qaida ont assailli l’hebdomadaire Charlie Hebdo, assassinant les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski. Ils ont exécuté en outre cinq autres collaborateurs du journal, un visiteur et deux policiers. Le même jour, un autre islamiste, lié aux premiers mais se réclamant de Daesh, a assassiné une policière municipale qui s’occupait de la circulation à Montrouge, a blessé un agent de voirie puis a tué quatre clients d’un supermarché casher à Paris.

Lettre à l’équipe de Charlie Hebdo

Publié le 11 janvier 2015 
Lettre à l'équipe de Charlie Hebdo

L’art ne peut consentir sans déchéance à se plier à aucune directive étrangère et à venir docilement remplir les cadres que certains croient pouvoir lui assigner, à des fins pragmatiques, extrêmement courtes. Mieux vaut se fier au don de préfiguration qui est l’apanage de tout artiste authentique. Breton, Rivera, Trotsky, juillet 1938
À tous les collaborateurs de CH et à tous les proches des assassinés,
Toute notre solidarité.
Poursuivez !

Groupe marxiste internationaliste

Lettre aux organisations ouvrières qui se prononcent contre l’union nationale

Publié le 11 janvier 2015 
Lettre aux organisations ouvrières qui se prononcent contre l'union nationale

groupe marxiste internationaliste
section française du collectif révolution permanente

Date : 11 janvier 2015

Pour : AL, ARS, CR, FA, GCPOR, gR, GR, GLC, GSI, LTF, LO, OCL, OCML-VP, NPA, PCOF, POI, VdT…

Copie : Claire, CCR4, Militant, Prométhée…

Objet : Déclaration commune contre l’union nationale

Chers camarades,

L’attentat contre Charlie Hebdo constitue un événement important. Le mouvement ouvrier doit défendre la liberté de la presse et la création artistique. En aucun cas, il ne doit subordonner la classe ouvrière à la bourgeoisie et à ses institutions, comme le font aujourd’hui toutes les directions syndicales (CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA) ainsi que les partis sociaux-patriotes (PS, PCF, PdG).

Retrait du projet de loi Macron !

Publié le 10 janvier 2015 
Retrait du projet de loi Macron !

(Lire le tract au format PDF)

Le gouvernement PS-PRG-EELV a diminué les retraites, il a permis aux patrons de licencier plus facilement, il a flexibilisé le temps de travail et le salaire, il a diminué les cotisations sociales et les impôts des capitalistes, il intervient militairement dans trois pays africains, il persécute les Roms. Le gouvernement PS-PRG soumet maintenant au parlement un projet de loi « pour la croissance et l’activité ». D’après l’ancien banquier et actuel ministre PS de l’économie Macron, « elle ne divise pas » et « elle n’enlèvera rien à personne »