Adresse du congrès du syndicat CGT du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes

Publié le 20 novembre 2015 

réunis les19 et 20 Novembre 2015 à la Fédération Santé et Action Sociale et à la Confédération CGT

Le 9 ème congrès du syndicat CGT du CHGR des19 et 20 novembre 2015 a discuté des points communs dans les établissements de santé concernant l’application des mesures d’austérité qui se trouvent dans la loi Bachelot et dans le projet de loi Touraine qui vise :

Le droit aux études remis en cause

Publié le 15 novembre 2015 
Le droit aux études remis en cause


D’un côté, le gouvernement affiche un objectif de 60 % de diplômés du supérieur d’ici 2025 – le chiffre est aujourd’hui de 44 % –, soit trois millions d’étudiants ; de l’autre, il limite fortement ses financements à l’enseignement supérieur public. Les personnels sont de plus en plus précarisés et les étudiants sont confrontés à une grave remise en cause de leur droit aux études. Les universités publiques en France subissent de plein fouet ce que les personnels et les étudiants avaient compris en 2007 et en 2009 lorsqu’ils ont tenté d’affronter le gouvernement contre la loi LRU, à savoir un appauvrissement généralisé.

COP21 : pour maîtriser le climat, il faut renverser le capitalisme

Publié le 15 novembre 2015 
COP21 : pour maîtriser le climat, il faut renverser le capitalisme

Le 30 novembre, s’ouvre à Paris la COP21, la 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui est également la 11e conférence des parties au protocole de Kyoto adopté en 1997. (CRP-11). L’objectif annoncé est un accord contraignant pour limiter le réchauffement du climat à 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Qu’en est-il ?

À bas l’état d’urgence ! À bas l’union nationale !

Publié le 14 novembre 2015 
À bas l’état d’urgence ! À bas l’union nationale !

Lire le tract au format PDF

(Version allemande / Deutsch version)

(Version espagnole / Versión española)

(Version russe / Русская версия)

(Version turque / Türk versiyonu)

Après les attentats islamo-fascistes du 13 novembre à Paris

Dans la nuit du 13 novembre, un commando islamo-fasciste a massacré plus de 125 personnes et en a blessé plus de 350 autres dans les rues de Paris et Saint-Denis. L’islamisme politique n’est pas une conviction religieuse, c’est un courant politique ultraréactionnaire, propulsé au départ par les services secrets américain, israélien, pakistanais, turc, saoudien, etc., au gré des besoins propres de l’impérialisme

Défense des libertés démocratiques ! Levée immédiate de l’état d’urgence !
(Courant Front unique de la FSU)

Publié le 14 novembre 2015 
Défense des libertés démocratiques ! Levée immédiate de l'état d'urgence !(Courant Front unique de la FSU)

Dans la nuit du 13 au 14 novembre, les attentats revendiquées par EI ont fait plus de 120 morts. Ces actes inspirent horreur et répulsion. Il n’y a donc rien de plus urgent que de déterminer les responsabilités de tels actes. Depuis 25 ans, il y a eu en Irak deux interventions impérialistes qui ont fait des centaines de milliers de victimes. En Syrie, au nom de la guerre contre l’EI, les bombardements frappent les populations civiles.

L’élection surprise de Corbyn à la tête du Parti travailliste

Publié le 12 novembre 2015 
L’élection surprise de Corbyn à la tête du Parti travailliste

Après l’élection de Jeremy Corbyn, député de la gauche travailliste, le 12 septembre, à la tête du Labour Party (Parti travailliste) de Grande-Bretagne, la presse parle de « séisme politique » dans ce pays. Qu’en est-il réellement ? En quoi cette élection « surprenante » modifie-t-elle les rapports politiques au sein du parti traditionnel de la classe ouvrière ? Et surtout une perspective de modification des rapports politiques entre les classes est-elle à l’ordre du jour dans les Iles britanniques ?

Lettre du Brésil

Publié le 08 novembre 2015 

(Version portugaise / Versão português)

Le coup de la bourgeoisie nationale et de l’impérialisme américain contre le gouvernement du Parti des travailleurs de la présidente Dilma Roussef, a pris un peu de retard, alors que tout laissait penser qu’il aurait lieu en octobre dernier.

Les putschistes semblaient être parvenus à un consensus en adhérant au PMDB (Parti du mouvement démocratique brésilien), le principal parti politique brésilien, celui du vice-président, Michel Termer, qui a lui-même présenté un plan de gouvernement très critique quant à la conduite de la politique économique du gouvernement Dilma, plus néo libérale encore que celle du ministre Lévy.

Front unique ouvrier pour défendre Vincent Présumey, Mireille Pasquel et le NPA contre les fascistes !

Publié le 06 novembre 2015 
Front unique ouvrier pour défendre Vincent Présumey, Mireille Pasquel et le NPA contre les fascistes !

Le 31 octobre, un certain nombre de syndicats de l’Allier (CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa) et les unions locales FO de Moulins, Vichy et Montluçon, ainsi que la FCPE, le RESF, le PS, le PCF, Ensemble, le PdG, AL… ont appelé à une contre-manifestation contre un rassemblement de l’organisation fasciste qui s’intitule frauduleusement « Riposte laïque » et, en sous-main, par le FN local.

Aucune sanction, aucune poursuite, aucun licenciement économique !
Grève générale d’Air France !

Publié le 30 octobre 2015 
Aucune sanction, aucune poursuite, aucun licenciement économique ! Grève générale d’Air France !

Lire le tract au format PDF

Depuis 2012, le « dialogue social » a abouti à 9 000 suppressions de postes et à la dégradation des conditions de travail à Air France (plan Transform). Les profits réalisés sur le dos des travailleurs ne suffisent pas. Dans le capitalisme, le but est de faire toujours plus de profit. Mais le 5 octobre, la protestation des salariés perturbe le « dialogue social » du Comité central d’entreprise convoqué pour examiner le nouveau projet de suppression de postes de la direction du groupe (plan Perform). Ce n’est pas la menace de 2 900 suppressions de postes et d’un nouvel allongement du temps de travail qui indignent le Premier ministre Valls et le ministre de l’économie Macron, mais quelques accrocs à la chemise du broyeur en chef des travailleurs (le DRH, comme ils disent). Tous les chiens de garde du capital, à la tête des partis bourgeois et au gouvernement, aboient en chœur : « chienlit ! », « voyous ! ». Aucun ne mentionne l’hôtesse et le pilote blessés par la police ce jour-là.

Les luttes de classes en France de 1945 à 2015

Publié le 24 octobre 2015 
Les luttes de classes en France de 1945 à 2015

(Version espagnole / Versión española)

La France est un vieux pays capitaliste d’Europe de l’ouest qui comprend aussi des territoires en Amérique (Guyane, Martinique, Guadeloupe…), en Océanie (Nouvelle Calédonie…) et entre l’Afrique et l’Asie (la Réunion, Mayotte…) qui sont l’héritage de l’ancien empire colonial. La France compte 66 millions d’habitants (20e population dans le monde). Sa place en Europe et dans le monde a décliné, mais elle reste la 3e économie d’Europe, après l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Elle reste la 6e du monde, loin derrière les États-Unis, la Chine et même le Japon, et le 6e exportateur mondial de marchandises.