Analyse de l’élection présidentielle

L’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai s’inscrit dans une crise internationale de la démocratie bourgeoise, annoncée par le recul en 2015 des deux principaux partis en Espagne [voir Révolution communiste n° 15], confirmée en 2016 par :

•     la destitution de la présidente élue au Brésil [voir Révolution communiste n° 16, 19],

  • la présidentielle en Autriche qui a vu l’élimination des deux grands partis [voir Révolution communiste n° 20],
  • le référendum pour la sortie de l’Union européenne en Grande-Bretagne [voir Révolution communiste n° 18, 19],
  • l’élection de Trump aux États-Unis [voir Révolution communiste n° 20].

En 2016, en France, deux nouveaux partis, qui se proclament « mouvement » (comme le FN), dépourvus de toute démocratie interne (comme le FN), sont apparus au service d’un candidat au poste suprême : la République en marche (En marche ! rebaptisé depuis LREM par décision d’un seul homme) de Macron et la France insoumise (LFI) de Mélenchon. Le premier tour du scrutin de 2017 a abouti à la défaite des candidats des deux principaux partis qui ont dominé la vie politique depuis 1978 : LR, l’énième appellation du parti gaulliste RPF-UNR-UDR-RPR-UMP (44,47 % des voix au premier tour en 1969) ; le PS remodelé après la grève générale de mai-juin 1968 et l’échec à la présidentielle de la SFIO en 1969 (5,1 % au premier tour en 1969 ; 25,8 % en 1981).

Élection présidentielle 1er tour 23 avril 2017

Nombre

% des inscrits

% des votants

Inscrits

47 581 118

Abstention

10 577 572

22,23

Votants

37 003 546

77,77

100

Blancs

659 302

1,39

1,78

Nuls

285 431

0,6

0,77

Exprimés

36 058 813

75,78

97,45

Élection présidentielle 1er tour 23 avril

Parti

Candidat

Voix

Part des inscrits

Part des exprimés

LREM

MACRON

8 657 326

18,19

24,01

FN

LE PEN

7 679 493

16,14

21,3

LR

FILLON

7 213 797

15,16

20,01

DLF

DUPONT-AIGNAN

1 695 186

3,56

4,7

LASSALLE

435 365

0,91

1,21

UPR

ASSELINEAU

332 588

0,7

0,92

CHEMINADE

65 598

0,14

0,18

 

Total partis
bourgeois

26 079 353

54,8

72,33

LFI

MÉLENCHON

7 060 885

14,84

19,58

PS

HAMON

2 291 565

4,82

6,36

NPA

POUTOU

394 582

0,83

1,09

LO